Gyalwa DOKHAMPA – La retraite de l’esprit: Trouver le calme dans un monde agité

DOKHAMPA Gyalwa – La retraite de l’esprit. Marabout, 2014 (Hodder & Stoughton, 2013). 125 x 178 mm – 288 pages – 6.50 EUR.

http://www.marabout.com/la-retraite-de-lesprit-9782501119658

cover_Gyalwa Dokhampa-la retraite de l'esprit

Editeur : « Pour une méditation bouddhiste moderne et ressourçante.

La modernité nous impose sa pression permanente, et notre esprit n’est jamais en repos.
Dans ce livre, le jeune maître bouddhiste propose un programme de « retraite de l’esprit », pour un retour au calme.

Avec clarté et souplesse, il détaille les trois méditations, celle de concentration, de contemplation et du calme durable.

• Des exemples de situations

• Des petits récits très vivants

• Un texte très simple, direct et sincère »

4ème de couverture : « Comment faire pour apporter un peu de paix et d’équilibre dans nos vies trépidantes ? C’est un petit vélo qui nous tourne dans la tête. Notre esprit court, court, court d’une idée à l’autre. Il saute d’un moment de stress à une plage d’ennui, d’un accès de colère à une crise de fou-rire. Et si nous offrions une retraite à nos esprits, une cure de calme pour voir la vie différemment, pour redevenir vifs, créatifs, détendus et confiants ? Face au tsunami de stress qui nous écrase si souvent, Gyalwa Dokhampa nous montre comment calmer notre esprit et notre corps. Le fraîcheur et la lucidité d’un jeune maître bouddhiste ancré dans la modernité. »

*** Mon avis ***

La méditation tibétaine renouvelée

 Voici un livre découvert il y a peu.

 Je cherchais les « nouveautés » en matière de méditation – sachant que la méditation, cela fait plus d’un siècle que l’occident en parle. On a tout et rien dit à son sujet. Je crois d’ailleurs, que beaucoup d’occidentaux se trompent depuis des décennies à son sujet (d’autant que le mot méditation renvoit à l’idée de penser intensément, alors que cette « culture mentale » en Asie, consiste entre autres, à ne plus penser…) On a donc beaucoup écrit à son sujet…mais qui pratique vraiment, et correctement ? Si vous lisez comme moi des livres sur la méditation, c’est que certainement, vous ne méditez pas correctement.

 De fait, au rayon méditation de mon libraire préféré, je tombe sur cet ouvrage et le titre m’attire : la retraite de l’esprit. Comme j’en ai besoin, d’une retraite ! Mon existence occidentale est si lointaine pour mon esprit tourné vers l’Orient depuis longtemps. Ma place est dans un ermitage…

 Je feuillette donc le livre et finalement je le prends, car je cherche vraiment du neuf. Et bien il se trouve que c’est une belle et bonne surprise. La surprise n’est pas dans l’oeuf en chocolat, mais dans le ton, résolument moderne, employé par le chef drukpa en question.

 Disons qu’il renouvelle par l’écrit ou recycle sa tradition et la rend accessible aux citoyens du Vieux Monde. La retraite de l’esprit, c’est encore une fois une tentative tibétaine de moderniser leur bouddhisme si figé dont il ont tant de mal à s’affranchir pour l’adapter au mode de vie occidental. 

 Ce livre, paru d’abord en Angleterre, fut presque aussitôt traduit en français, tant son succès fut grand à sa sortie. Franchement, je vous le recommande, c’est un bon livre – comme d’habitude chez Marabout Poche, qui lui aussi s’est renouvelé il y a quelques années. 

 Bonne lecture !

Zui Ho.

Gyalwa Dokhampa; bouddhisme tibétain; méditation tibétaine; retraite; Marabout Poche; Tradition Drukpa. Livre Bouddhiste. Livre Bouddhisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :