Thich NHAT HANH – Il n’y a ni mort ni peur.

NHAT HANH Thich – Il n’y a ni mort ni peur. Pocket/La Table Ronde, 2003 (l’auteur, 2002). 149p. 11 x 18 cm. 5.95 EUR/13.20 EUR.

thich nhat hanh - ni mort ni peur

4ème Pocket : « Accepter la mort comme une continuation, non comme une fin. Voilà le message que nous délivre Thich Nhat Hanh. Dans cet ouvrage, il embrasse plus de 2 500 ans de réflexion bouddhiste sur la mort, sur nos craintes et sur la nature de notre existence. Mêlant philosophie, paraboles et méditation, il démontre que, finalement, il n’y a ni mort ni peur… seulement la vie.

Le vénérable Thich NHAT HANH, maître bouddhiste vietnamien, est une figure majeure de la spiritualité mondiale. Ses actions pour son peuple ont conduit Martin Luther King à soutenir sa candidature poour le prix Nobel de la paix en 1967. Réfugié politique en France depuis 1972, il a fondé le  » Village des Pruniers « , une communauté où il anime des séminaires.« 

4ème LTR : « Nous avons beau savoir que la vie est véritablement précieuse, nous ne savons pas toujours l’apprécier à sa juste valeur. Parfois même, nous nous y accrochons avec une peur terrible de l’inconnu, la peur d’être confronté au néant total au moment de la mort. Avec son mélange habituel de philosophie, de petites histoires et de méditations guidées, Thich Nhat Hanh nous conduit à un examen minutieux de la mort, de la peur et de la nature de l’existence comme le font les moines bouddhistes depuis deux mille cinq cents ans.

L’auteur parvient à rendre ces pratiques et ces enseignements accessibles à tout un chacun en explorant les mythes traditionnels sur notre manière de vivre et de mourir. Si nous comprenons qu’il n’y a ni naissance ni mort, juste une continuation, nous serons libérés de la peur et nous pourrons vivre pleinement notre vie.« 

*** Mon Avis ***

Un zen vietnamien pour les préoccupations du monde « moderne »

 Le zen, certes vietnamien ici, existerait-il tout court sans Thich Nhat Hanh ?

 De plus, qui ne l’aime pas, cet homme doux et attachant ? Voilà donc un maître, entouré d’une impressionnante sangha, qui s’est soucié de rendre accessible le bouddhisme zen aux gens du commun.

 Ce désormais vieux moine, célèbre dans le monde entier, aux innombrables livres écrits sur tous les sujets possibles (mais il est loin de battre SSDL !), dans son style et parler si singulier – on peut dire qu’il a créé un zen à lui seul, le reflétant – s’est imposé notamment depuis 30 ans, dans les rayons des librairies, et vend des millions de livres dans le monde entier.

 TNH publie d’ailleurs d’abord en anglais avant que ses disciples ne retraduisent en français, c’est dire sa popularité. Mais alors, que trouve-t-on dans ce célèbre ouvrage, « il n’y a ni mort ni peur » ?

 En moins de 150 pages, dans « Il n’y a ni mort ni peur », le maître vietnamien distille « une sagesse réconfortante pour la vie » (c’est le sous-titre du bouquin), axée autour de la mort et la vie. En moins de 150 pages, il aborde, dans cet opuscule pour le grand public, les grandes questions de la vie, sur lesquelles il revient avec une sagesse bouddhiste qu’il a bien éprouvé. C’est un zen très accessible, doux, bienveillant – c’est sa marque. Et cela plait. Il ne faut pas en attendre plus.

 Bonne lecture !

Zui Ho.

Thich Nhat Hanh; Bouddhisme zen; Pocket; La Table Ronde. Questions essentielles. Livre Bouddhiste. Livre Bouddhisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :