Vén. Henepola GUNARATANA – Méditer au quotidien : une pratique simple du bouddhisme

Vén. (Bhante) Henepola GUNARATANA – Méditer au quotidien: Une pratique simple du bouddhisme. 11 x 18 cm. 262 pages. 6,50 euros.

http://www.marabout.com/mediter-au-quotidien-9782501084840

vénérable henepola gunaratana - mediter au qutodien

Editeur : « Une pratique simple du bouddhisme. Méditer – Pourquoi ? Comment ? Le but de la méditation est la transformation personnelle. Elle nettoie la pensée de ce qu’on peut appeler des « irritants psychiques » comme la convoitise, la jalousie, qui nous tiennent enchevêtrés dans une servitude émotive. Et la vie devient paisible, au lieu d’être une lutte. Enseignant la plus ancienne forme de méditation bouddhique, l’auteur a conçu ce livre comme un véritable manuel pratique qui permet au lecteur de développer ses capacités et de progresse pas à pas vers un idéal de bonheur et de paix.« 

 

*** Mon Avis ***

Un manuel de méditation Vipassana de référence pour débuter

 

 Les livres publiés par Marabout poche du Vénérable (ou Bhante) Henepola Gunaratana sont tous dans ma bibliothèque. Franchement, ils valent amplement le détour.

 Il y a toutes sortes de « méditations » (un terme qui veut dire le contraire de ce qu’il prétend), notamment dans le bouddhisme. Il y a d’excellents maîtres et spécialistes de la méditation dans chaque tradition bouddhiste, si marginale ou vaste qu’elle soit. C’est une certitude. Les bénéfices de la méditation sont tels qu’il y aura toujours quelqu’un pour vouloir maîtriser cet art. Et il aura raison !

 La méditation « inonde » aujourd’hui le marché des livres (dans la catégorie Bouddhisme d’un certain marchand bien connu d’internet, on trouve surtout… des livres de méditation !) : tout le monde en aurait besoin selon les services de marketing. C’est vrai que la méditation apporte beaucoup de positif dans une vie. Mais comme on est inondé de méditation, on ne sait plus vraiment ce qu’elle est.
 Bref, je me rappelle qu’à l’époque, je fus heureux de trouver ce livre, sorti en français en 1995 et que j’ai acheté aussitôt trouvé dans le rayon (je me souviens aussi du libraire/presse d’ailleurs, fermé depuis). Adolescent donc j’avais besoin de savoir. Et ce livre avait éclairé ma lanterne. Et les autres ouvrages du maître en question sont tous des pépites, tous aussi éclairant, tous des best-seller internationaux. On peut donc être moine et être une star du Dharma. Je crois que désormais tout le monde connaît cet auteur.

 Alors, ce premier bouquin traduit du Vénérable à la bouille sympathique, que dit-il ? Notre maître sri-lankais de tradition theravada, né en 1927, docteur en philosophie d’une université étasunienne et vivant aux States, nous explique dans « Méditer au quotidien » l’objet du livre, dans sa préface daté de 1990 :
 « L’expérience m’a prouvé que la manière la plus efficace de se faire comprendre est de parler le plus simplement possible. Enseigner m’a également appris que plus le langage est formel moins il porte. L’auditoire ne réagit pas à une forme rigide et sévère, tout particulièrement lorsque le sujet ne fait pas partie de ses activités normales dans la vie quotidienne.
 Aux yeux des gens, la méditation paraît être une activité difficile à entreprendre. Mais, à mesure que grandit le nombre de ceux qui s’y adonnent, le besoin d’instructions plus simples se développe pour permettre de pratiquer par soi-même, sans la présence d’un instructeur. Ce livre répond aux demandes de nombreux méditants ayant besoin d’un manuel très simple, écrit dans la langue de tous les jours« .

 La page d’après, le vénérable poursuit dans son introduction intitulée « Le bouddhisme occidental » (on voit qu’il se préoccupe déjà de cette forme-là du bouddhisme contemporain) : « Le sujet de ce livre est la pratique de la méditation Vipassana. Je répète : la pratique. C’est un manuel de méditation, un guide expliquant pas à pas comment faire fonctionner les rouages de la méditation de la vision intérieure. Il est fait pour être utilisé« .
 Le maître nous parle tout du long de cette publication en des termes simples et d’une façon directe, concrète. Non seulement il nous enseigne « comment faire », mais il explique l’à-côté de la pratique, les problèmes que l’on rencontre et donne plein d’astuces pour que l’on s’en sorte.
 Dans 16 chapitres aux titres très pragmatiques, le moine confronte le lecteur à la théorie de Vipassana et à la pratique de cette méditation.
« Lorsque le mental est uni à la respiration qui s’écoule constamment, nous sommes capables naturellement de le focaliser sur le moment présent » (p. 99).

 Si vous cherchez un vrai manuel de Vipassana, en voici un très bon : c’est une référence dans le genre. Et comme le dit le vénérable Henepola Gunaratana : c’est un manuel qui vous permettra de méditer chez vous… si vous appliquez correctement les instructions. Un maître est cependant toujours nécessaire au départ, car il montre la voie… que chacun doit ensuite parcourir.

Bonne lecture !

Zui Ho.

 

Ven. Henepola Gunaratana. Ouvrage de référence. Manuel de méditation. Méditation theravada. Vipassana. Marabout poche. Livre Bouddhiste. Livre Bouddhisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :