BOKAR Rimpoché – Prendre refuge : l’entrée dans le bouddhisme

BOKAR Rimpoché – Prendre refuge : l’entrée dans le bouddhisme. Claire lumière. 2007. Traduit par Cheuky Sèngué. 17 euros.
Format : 224 Pages, 11 x 16,5 cm, couverture cartonnée, signet.
Photos : 64 pages couleurs.

http://www.clairelumiere.com/index.php?module=livre&livre_id=46&typcat=8&suj_id=1&PHPSESSID=GOOGLEBOT2

bokar impoché refuge

4ème : Devenir bouddhiste est un engagement concrétisé par une cérémonie : la prise de refuge. Quelle est la nécessité de cet engagement ? En qui prend-on refuge et pourquoi ? Comment se déroule le rituel ? Quels sont les préceptes qui en découlent ? Telles sont les questions auxquelles « l’aspirant » trouvera ici des réponses simples et profondes. Le tout est complété par un choix d’enseignements sur quelques points fondamentaux et par de nombreuses planches couleurs qui illustrent tous les aspects du refuge.

Editeur : « La cérémonie appelée prise de refuge constitue, comme chacun le sait, l’entrée solennelle dans la communauté de ceux qui suivent l’enseignement du Bouddha. On peut l’envisager comme un pacte entre le requérant, qui affirme sa confiance, et le Bouddha, qui assure de sa protection.« […]
Contenu de l’ouvrage :
« Le présent ouvrage se fixe pour objectif d’apporter des informations à ceux qui envisagent de prendre refuge, autant qu’à ceux qui, ayant franchi le pas, souhaitent se remémorer quelques éléments essentiels. Il se compose de trois grandes parties.
 La première (La prise de refuge) retranscrit un enseignement donné en privé par Bokar Rimpoché en juillet 1989, dans son monastère de Mirik, en Inde, dans l’idée de présenter le sujet de manière simple et concise pour des personnes qui auraient peu ou pas du tout de connaissance du bouddhisme. Quelle est la nécessité de cet engagement ? En qui prend-on refuge et pourquoi ? Comment se déroule le rituel ? Quels sont les préceptes qui en découlent ? Telles sont les questions traitées.
 La deuxième (Un peu plus sur le refuge) reprend de courts enseignements sur le même thème, livrés dans le contexte des séminaires d’initiation à la méditation que Bokar Rimpoché organisait chaque année en Inde et s’adressant à des personnes possédant déjà au moins une certaine formation.
 La troisième (Compléments) reprend également des enseignements donnés lors des séminaires en Inde, sur quelques sujets fondamentaux, comme l’ouverture du cœur, le karma, l’impermanence, etc., qui constituent une indispensable base de réflexion et de compréhension. »
 Enfin, 64 pages en couleurs illustrent magnifiquement par l’image la présence des Trois Joyaux et des Trois Racines.

*** Mon Avis ***

Un enseignement profond sur la prise de refuge, premier des engagements bouddhistes

 

« Jusqu’à l’éveil, je prends refuge en le Bouddha, le Dharma et la Sangha sublime.
Par le mérite engendré par ma pratique du don et des autres perfections, puissé-je réaliser l’éveil pour le bien des êtres ».

 Bokar Rimpoché (1940-2004), successeur du très regretté « roi du Dharma » Kalou Rimpoché, fut un maître lui aussi très aimé et regretté. Il eut des disciples en France qui l’adorèrent, et le vénèrent encore.
 Je n’en suis pas un, mais je le respecte beaucoup : je n’ai que ses livres – et pas tous – et ils sont empreints de sagesse. L’idée que j’ai de lui c’est qu’il fut un lama exemplaire. Cela me suffit pour dicter ma conduite. Je vous parlerais donc à plusieurs reprises de Bokar Rimpoché, car ses livres sont inspirants et transmettent cet enthousiasme à vivre intimement le Dharma du Bouddha.

 Justement, pour vivre intensément (donc intimement) la science du Bouddha, prendre refuge est la toute première initiation à vivre.
 Autour de moi, j’ai vu de nombreuses fois des gens prendre refuge, puis d’autres voeux… mais cela n’est qu’une cérémonie qui leur fait plaisir et les honore, et ils ne semblent pas appliquer cela concrètement dans leurs existences quand j’en discute avec eux.  Pour tout dire : j’ai même arrêter d’en parler avec eux.

 Personnellement, je crois en la doctrine bouddhiste, j’ai une grande confiance en elle. J’ai également une grande confiance dans la sagesse et la perspicacité des maîtres et patriarches des millénaires passés, mais aussi dans tous les « instructeurs » du Dharma : ils se sont dévoués pour notre religion, ils en sont des spécialistes. Enfin, il faut de la confiance en la sangha : car c’est sur son dynamisme que repose la vie et la mort du Dharma du Bouddha. J’ai donc une réelle foi dans les Trois Trésors du Dharma du Bouddha.

  Et ces voeux de refuge, on peut les approfondir tout du long de sa vie. Mais pour ce faire, il faut se vivre intensément bouddhiste : il faut donc selon moi, croire aux sutras et aux vies des maîtres.

Bokar Rimpotché dit que la Prise de Refuge, c’est l’entrée dans le « bouddhisme » tibétain : il a tout à fait raison. Et il s’en explique dans ce merveilleux livre que j’ai en haute estime : la sagesse ici distillée est vraiment perspicace. L’ouvrage se compose d’une série d’enseignements sur la Prise Refuge pris à différents moments et lieux. Il est en trois parties.
Voici les thèmes abordés :
– La prise de refuge : Pourquoi prendre refuge. Ceux en qui nous prenons refuge. La cérémonie. Les préceptes.
– Un peu plus sur le refuge : Vers la liberté. Chasser la souffrance. Avoir confiance. Du début à la fin. Confiance réfléchie.
– Compléments : Ouverture du coeur. Précieuse existence humaine. Mort et impermanence. Loi du karma. Nature douloureuse du samsara. La recherche du bonheur. Les conditions necessaires. Malade, médecin et remède.
– Formules de prise de refuge.
– Iconographie (papier glacé et photos couleur)

 Voici un format poche, certes, mais avec une couverture rigide, et tout en couleur : deluxe donc, mais vraiment complet sur le sujet, très enrichissant, très enthousiasmant et qui donne foi.
 J’aime le relire de temps à autre, car les explications de Bokar Rimpoché sont profonds, subtils et plein de sagesse. Il vous plaira donc.

 Bonne lecture !

Zui Ho.

Prise de Refuge. Trois Trésors. Bokar Rimpotché. Claire Lumière. Bouddhisme tibétain. Tradition Shangpa Kagyu. Ouvrage de référence. Livre bouddhiste. Livre Bouddhisme.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :