Francis Huxley + Jeremy Narby – Anthologie du chamanisme

Francis Huxley + Jeremy Narby – Anthologie du chamanisme. 9.50 euros. 352 pages. 11 x 18cm. Traducteur : Pauline Troya

http://www.albin-michel.fr/ouvrages/anthologie-du-chamanisme-9782226400789

Francis Huxley Jeremy Narby Anthologie du chamanisme

Editeur : Rassemblée par deux ethnologues internationalement reconnus, la présente anthologie est la plus complète qui soit sur le chamanisme. Jeremy Narby et Francis Huxley, tous deux docteurs en anthropologie, ont recueilli les textes et témoignages essentiels sur ceux qu’on appelait jadis « sorciers indigènes », « ministres du diable », « magiciens »… Ces écrits, dont le premier remonte à 1535, donc à la conquête espagnole, nous offrent un aperçu unique sur ces traditions longtemps persécutées qui renaissent aujourd’hui. Au cours de ces soixante-dix textes essentiels, des explorateurs inconnus côtoient Alfred Métraux, Mircea Eliade, Claude Lévi-Strauss, R. Gordon Wasson, Carlos Castaneda et bien d’autres, retraçant cinq siècles d’études sur les chamanes, leurs pratiques, leurs pouvoirs et leur vision du monde qui passionnent encore aujourd’hui nos contemporains.

*** Mon avis ***

Une bible du Chamanisme – incontournable !

 

 Je ne suis pas chamane, mais le chamanisme m’a toujours intéressé et ce pour plusieurs raisons : c’est la plus ancienne des religions et elle perdure aujourd’hui.
De plus c’est elle qui a construit les mythes fondateurs de chaque civilisation et des moindres peuplades de la terre. Une question se pose : que peut-on encore retirer, apprendre des chamanes d’aujourd’hui, je veux dire ceux se réclamant d’une tradition locale, s’il en existe encore, car mangés par la « modernité » et le New-Age ? A la lecture de cette Anthologie, on verra qu’il n’existe pas nécessairement des lignées de chamanes et que la transmission des savoirs et pouvoirs n’est pas linéaire : c’est un appel des Esprits avant tout, qui décident du candidat.

 Par-dessus tout, on se rend compte qu’en Asie, avant les « grandes religions », il y avait des chamanes, en Inde, en Chine, au Japon, au Tibet et dans les Corées, etc. Jusqu’à Bali et l’extrême-orient russe. Le Dharma du Bouddha, universel, maléable, a constitué des bouddhismes locaux en assimilant à chaque fois les pratiques religieuses des chamanes qu’il rencontrait (ça c’est une des beautés et forces du Dharma du Bouddha). Vous présenter ce livre que j’ai en haute estime cadre donc tout à fait avec Livres Bouddhistes. C’est un vrai coup de coeur.

 J’avais lu en 2017 l’édition de 2009, et voici qu’Albin Michel réédite à ma surprise, dans sa collection Espaces Libres (poche), en 2018, cette fabuleuse Anthologie du Chamanisme sous-titrée : « Cinq cents ans sur la piste du savoir ». On notera qu’Albin Michel l’avait publié la première fois en grand format en 2002.
 Cinq cents ans, car voilà déjà un demi-millénaire que les occidentaux, ses savants, ses anthropologues-ethnologues et ses chrétiens missionnaires s’intéressent aux multiples formes de ces expériences religieuses et magiques. Et nous voici donc à lire une histoire du chamanisme sous forme d’anthologie. Enfin il faudrait plutôt dire : cette Anthologie parle de la découverte progressive, dans le temps et dans les esprits occidentaux, du chamanisme, découvreurs qui petit à petit font évoluer leurs points de vue en même temps que naissent les « sciences humaines » (et le bouddhisme en est une !).

 Personnellement, ce fut un vrai régal que de lire cet ouvrage. C’est une mine absolue d’informations. J’ai parcouru chaque page avec délice, prenant des notes qui m’ont permis de délimiter le territoire du chamanisme. J’en ai d’ailleurs fais un document. 
On apprend dans cette anthologie autant sur les chamanes et leurs pratiques, que sur les perceptions et pensées des savants occidentaux à leurs sujets. C’est absolument passionnant de voir comment les occidentaux ont évoluer dans leur perception, dans leur manière d’aborder le chamanisme et les chamanes, allant du mépris au respect et à la reconnaissance humaine. Personne ne pourra regretter la lecture d’un tel bouquin sur ce domaine du savoir, sujet d’innombrables fantasmes depuis des siècles.

 L’Anthologie du chamanisme de Francis Huxley et Jeremy Narby, forte de 352 pages de petits caractères, se divise en sept parties se répartissant 64 textes.
 – La première partie : Le point de vue chrétien : « des ministres du démon » – fleure l’odeur de l’Inquisition et des efforts fanatiques des missionnaires chrétiens qui voulaient évangéliser les peuples « primitifs » par la force et la croix. Les réactions des missionnaires se passent de commentaires…  Il y a toutefois peu de rapports écrits de ces missionnaires. C’est tout de même « savoureux » de lire avec quel esprit archaïque ils traient ces « sauvages » et « primitifs ». J’espère que l’Eglise en a honte désormais ! « A l’époque, les Européens croyaient que les esprits avec lesquels on pouvait entrer en communication étaient forcément démoniaques« , ajoutent les auteurs, « Ces croyances ont conduit les Européens à rejeter et déconsidérer les chamanes. Leurs préjugés furent d’autant plus inflexibles que ce sont la plupart du temps des hommes d’Eglise qui écrivirent sur les chamanes« .
– La seconde partie : De « jongleurs estimés » à « imposteurs » : la vision humaniste devient rationnelle – expose cette portion d’occidentaux du siècle des Lumières, faite de nobles du Vieux-Monde partis en voyage et découvrant ébahis et perplexes ces chamanes qu’ils réduisent avec mépris à des êtres fourbes et prestidigitateurs. Plutôt que de la haine, c’est ici la dérision et le cynisme qu’adoptent les occidentaux… On progresse !
– La troisième partie : Les anthropologues entrent dans la danse – nous amène au seuil de la naissance de l’anthropologie, où ses pionniers donnent à voir avec courage, une autre vision de l’humanité « primitive » et font un effort véritable pour comprendre ce qu’on leur donne à voir. Les rapports scientifiques se font précis : les textes de cette partie apportent de réels éléments de considération du phénomène chamanique. On apprend pas mal de choses ici sur les chamanes.
– La quatrième partie : La compréhension s’approfondit – « Au cours de la première moitié du XXème siècle, les anthropologues se mirent à écouter attentivement les chamanes et à enregistrer ce qu’ils avaient à dire sur eux-mêmes. C’est à partir de là que leur compréhension du phénomène s’est approfondie. » Les grands anthropologues surgissent sur fond d’Histoire : Alfred Métraux, Claude Levi-Strauss, George Devereux, Adolphus Peter Elkin, etc. Le structuralisme intègre le champ de recherche. On se rend compte que les chamanes et leurs proches sont eux aussi…des humains. Le phénomène est ici abordé et présenté selon un prisme intellectualiste typique de l’époque. Le chamanisme est enfin « digne d’intérêt ».
– La cinquième partie : Les observateurs se mettent à participer – c’est enfin le moment où les chercheurs deviennent joueurs : il en aura fallu du temps ! On trouve ici des récits, témoignages et rapports d’anthropologues s’essayant aux « états de conscience modifiés » par l’absorption de substances hallucinogènes. « Les écrits de ces derniers se concentrent toutefois davantage sur l’observation de leur propre personne parmi les chamanes que sur celle des chamanes proprement dits. Il ne suffit pas, en effet, de consommer des plantes hallucinogènes pour comprendre des chamanes.« 
– La sixième partie : Récolte de données sur un phénomène protéiforme – les chamanes se retrouvent ici à donner directement de leur voix : dans des discussions menées avec les savants, ils exposent leur vérité. Nous sommes passés à des sauvages et sujets du démon, à des chamanes « intellectuels, traducteurs et habiles négociateurs ». L’approche est ici résolument d’égal à égal : des humains parlent à des humains. C’est réjouissant !
– La septième et dernière partie : La culture globale et le savoir indigène s’attirent et se repoussent – « Claude Lévi-Strauss a ouvert la voie en 1962 avec son livre La pensée sauvage. Il montra que la magie et la science se fondent sur les mêmes opérations mentales, et se complètent. Il a rendu théoriquement acceptable de prendre le chamanisme au sérieux. » C’est aussi dans cette partie de l’Anthologie où se cumulent les critiques envers le Néo-Chamanisme récupéré par le New-Age. Voilà où l’on en est depuis les années 90. Ce serait merveilleux si un jour, cet ouvrage se voyait révisé et augmenté d’une huitième partie pour parler du chamanisme et des chamanes à l’ère numérique et mondialisée.

 Pour faire simple, j’affirme que cette « Anthologie du Chamanisme » de Narby et Huxley à la couverture magnifique (apparemment un Bön du Tibet), qui bizarrement ne propose aucun texte de Mircea Eliade mais le cite pourtant, est une bible en soi totalement passionnante, absolument jouissive sur le chamanisme.
 Elle est donc pleinement indispensable à tout chercheur en spiritualité. Si vous vous intéressez sérieusement à la chose, vous ne pouvez faire l’impasse sur le livre de poche génial où il y a tant d’informations sérieuses sur le chamanisme. Bien dépouillé, il vous livrera des tonnes d’informations !
 Je vous en recommande chaudement la lecture.

 Bonne lecture !

Zui Ho.

PS : Je ne suis donc pas né au bon endroit : j’aurais dû être en chamane d’Asie, ou amérindien. Ou anthropologue ici.

 

Chamanisme. Coup de coeur. Anthologie. Jeremy Narby. Francis Huxley. Albin Michel. Ouvrage de référence. Narby & Huxley.

 

Publicités

2 commentaires sur “Francis Huxley + Jeremy Narby – Anthologie du chamanisme

Ajouter un commentaire

  1. Il y des chamanes en France. Enfin je ne sais pas si ce sont des vrais. Je ne pense pas que si tu étais né ailleurs tu aurais plus de chance d’en être un. Ou peut-être que tu en es un mais que tu l’ignores.

    J’ai également beaucoup aimé ce livre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :