La Nuit Noire (poème #6)

La Nuit Noire

*

Oui,

La Nuit Noire de l’Âme

Je l’ai bien connu.

Moi qui baigne

dans la lumière désormais.

Je puis vous dire

que longtemps

Ma vie ne fut que souffrances.

Ma vie fut plongée dans les horreurs,

Ma vie fut aussi sombre,

Qu’une nuit sans le moindre rayon.

Mais !

Cette vie passée

Ne fut pas perdue.

*

Aussi douloureuse que je la connus

La douleur indicible me poussa

A chercher la Lumière.

Longtemps pourtant

J’ai cherché la Lumière

dans cette purée de pois !

La bile noire que j’avalais,

Ne faisait pourtant,

Que détruire, éteindre ma Vie.

Mes amis,

La Joie de Vivre ne se gagne pas ainsi.

J’étais un aveugle

Tirant des flèches à l’intuition

et rarement je ratais la cible.

*

Il y a en tout être

une Lumière

nichée en son cœur éternel.

Oui, la Lumière divine

ne se gagne

qu’à condition

De tout détruire de cette nuit noire.

Non en ruminant qu’en celle-ci

se trouve le salut !

Il faut souffrir, certes,

Pour se libérer des souffrances,

Mais il faut surtout souffrir,

de ne plus souffrir !

*

Le Chemin vers le Jour de l’âme

se chemine seul

du Début, à sa Fin.

Si vous ne trouvez la Lumière

sur le chemin en cette vie

Quand la trouverez-vous ?

Le bonheur est en soi,

Il est lumière, béatitude et joie,

Il est au prix

De tout détachement.

Courageusement,

Il faut arracher toute racine

*

23/03/2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :