René DAOUDAL – La voie du glandeur

René DAOUDAL – La voie du glandeur. Almora. 2018. 174 pages. 18euros.

http://www.almora.fr/livre/almora/daoudal-rene/9276-la-voie-du-glandeur.html

rene daoudal la voie du glandeur

 René Daoudal était un enfant glandeur, et un adolescent rêveur. Puis il a fait médecine, et a cessé de glander… L′essence de la Glande est éternelle. Elle est facile à reconnaître. Il s′agit d′un état de tranquillité, de paix intérieure et, en même temps, d′ouverture et d′accueil. C′est l′état le plus simple qui soit. A l′origine du besoin de glander se trouve la nostalgie d′un paradis perdu. Sous une version humoristique, René Daoudal témoigne et nous rappelle les vertus du non-agir et de la Glande.
 Il retrace l′histoire de la Glande, de l′Antiquité jusqu′au mouvement hippie sans oublier la Glande orientale et ses grands représentants que sont les sages indiens (Ramana Maharshi étant le plus grand des glandeurs !).
 René Daoudal est médecin homéopathe à Nantes. Il a suivi la voie d’Arnaud Desjardins pendant 30 ans. La Voie du Glandeur est son premier livre. Et peut-être son dernier, s’il continue de glander.

*** Mon Avis ***

Un grand traité sur la Glande, l’art sacré qui ouvre à la Vie

 

 Voilà un livre qui fait du bien – et en même temps, qui me laisse un petit goût amer en bouche. En effet, la Glande j’ai oublié ce que c’était. « Ce n’est pas un signe de bonne santé que d’être bien adapté à une société profondément malade » disait Jiddu Krishnamurti. J’avoue saturer, régulièrement, du mode de vie imposé par notre « société », notre « civilisation ».
 J’envie ces vies où l’on ne se préoccupe que de l’essentiel : la nourriture, le toit, les vêtements, la santé et le dharma (qui sont tout ce qu’un moine bouddhiste a besoin). 
 La Glande est une sorte de paradis perdu. « Il y a toujours quelque chose à faire ». Pourtant ne rien faire, c’est déjà faire quelque chose. Je devrais plus souvent ne rien faire. Pourtant ma fille qui est jeune, s’ennuie : même elle veut toujours être occupée. Comme si ne rien faire c’était mourir. Comme si ne rien faire, c’était ne plus exister – l’angoisse !

 Pourtant, René Daoudal nous démontre, avec beaucoup d’humour, que la Glande, cet art sacré, est la voie royale vers la spiritualité, vers une plus grande présence à soi et au monde, et que les plus grands chercheurs en spiritualité furent les plus grands des glandeurs.
 Cette lecture m’a fait beaucoup de bien. C’est un livre d’ailleurs, que je relirais. Il y a un réel besoin à ce que chacun glande de temps en temps.
 La Glande est un savoir qui se perd, voire perdu en Occident où nous sommes de plus en plus affairé à survivre. Car il y a cet impératif de vie en société. « Si tu ne fais rien, tu ne sers à rien ».
 Ceux qui ne veulent pas de cette intégration – j’en connais pas mal, des marginaux – savent glander et n’ont pas l’envie de participer au Credo : métro-boulot-conso-dodo-caveau. Ils veulent vivre et être heureux, comme disait John Lennon. La société est devenue une prison à ciel ouvert…

 « La voie du glandeur » est donc un ouvrage de salut public. C’est un livre important.
Avec force détails, René Daoudal décrypte la Glande et tout ce qui la fait : son histoire, sa métaphysique, ses obstacles, « les autres », et la pratique de la Glande : comment la mettre en oeuvre. Et il liste quelques grands glandeurs. Toute une philosophie de vie !
 Ce petit traité de la Glande aborde donc tous les aspects de cet art de vivre qui nous fait peur, nous impressionne et qui pourtant, est le socle fondamental des sages et des philosophes.
 La Glande est au début du chemin. La Glande est aussi ce moment que l’on peut s’accorder à tout endroit du chemin. Ce n’est pas du temps perdu, puisque la Glande fructifie notre recherche, notre avancée.
 « La voie du glandeur » est un ouvrage nécessaire, utile, bien venu, indispensable même ! Je vous le recommande chaudement !
 C’est un ouvrage de référence et un coup de coeur pour moi !

 Bonne lecture !

Zui Ho.

René Daoudal. Almora. La Glande. Ouvrage de référence. Coup de coeur, Ironie, Repos, Procrastination, Emerveillement,

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :