Jamgon Mipham & Jay Goldberg – Le Mo de Manjushri, méthode tibétaine de divination

Jamgon Mipham & Jay Goldberg – Le Mo de Manjushri, méthode tibétaine de divination. Editions IFS Infinity Feng Shui.
03/05/2014. 14,80euros. 148 pages. ISBN-13: 978-2875140753

https://shop.infinityfengshui.com/fr/livres-en-francais/2876-le-mo-de-manjushri-par-jamgon-mipham-et-jay-goldberg-livre.html

mo de manjushri

Le système tibétain de divination appelé MO est un système auquel les gens se fient depuis des siècles pour avoir des informations sur ce que vont être, dans le futur, les événements, les projets et les relations. C’est une méthode claire et simple qui consiste à jeter deux fois un dé pour découvrir l’une des 36 possibilités décrites dans le texte. Ce MO, qui doit sa puissance à Manjushri, a été conçu par le grand maître Jamgon Mipham à partir de textes secrets dévoilés par le Bouddha.

Jamgon MIPHAM (1846-1912) était l’un des lettrés les plus célèbres du Tibet. Jay GOLDBERG enseigne le bouddhisme et vit à Chico, Ca (USA).

*** Mon Avis ***

Une excellente méthode de divination issue du bouddhisme tibétain !

 Voici un petit livre assorti d’un drôle de dé ! Mais ne vous en méfiez pas : c’est tout à fait sérieux, et c’est réellement un vrai manuel de divination de la tradition du bouddhisme tibétain !  Et je l’ai franchement adoré le lire et le pratiquer ! 
 Je vous avoue que j’attendais depuis longtemps un tel livre, car je savais les tibétains versés dans la divination, mais malgré qu’ils soient présents en France depuis les années 60, les lamas tibétains n’ont jamais parlé de cela, si ce n’est à leurs proches disciples initiés. Un livre grand public comme ce « Mo de Manjushri » est donc plus que bienvenu ! Merci aux éditions IFS !

 La divination, les oracles, l’astrologie sont des disciplines occultes aussi vieilles que l’homme. Le bouddhisme tibétain étant né sur les terres du chamanisme ancestral du Yungdrung Bön, il en a naturellement récupéré des caractéristiques, tout comme il l’a fait avec le tantrisme indien – le Dharma du Bouddha s’adapte en effet très bien aux « coutumes locales ».
 « Le Mo de Manjushri » écrit par Jamgon Mipham (1846-1912) est précédé d’un Avant-Propos signé de Sa Sainteté Sakya Trizin (Ngawang Kunga Tegchen Palbar, 1951-2017). Plus petit qu’un poche, il est accompagné d’un dé à 6 faces quelque peu « étrange » mais nécessaire : chaque face représente une lettre tibétaine du mantra utilisé pour la divination. Il n’y a rien pour ranger ce dé avec le livre, mais je ne vois pas comment ce serait réalisable : il faut donc être vigilant à ne pas le perdre !

 Le Mo doit être utilisé dans un but altruiste notamment, et doit servir à éclaircir une situation, à renforcer la pratique des bodhisattva, et enfin à percevoir la nature de la réalité, c’est-à-dire sa vacuité née de l’interdépendance des phénomènes et de la loi du karma.
 Mais il est surtout consulté : en cas de mauvais rêves, de maladie, de travail, d’un voyage à mener et divers autres événements. L’utilisation du dé est une des méthodes de divination, mais la plus aisée pour les occidentaux.
 La grand bodhisattva de la Sagesse, Manjushri, est l’intercesseur dans cette divination.
 La divination par le Mo tibétain repose essentiellement sur le Tantra de Kalachakra et d’autres shastra, ainsi que l’utilisation du mantra de Manjushri, OM AH RA PA TSA NA DHI, dont chaque lettre a une valeur de 1 à 6.
 AH RA PA TSA NA représentent les 5 familles de Bouddhas tandis que la syllabe finale DHI rassemble la sagesse de tous les Bouddhas.
 Une fois les mantras chantés (car il y en a d’autres lors de la phase préliminaire, comme celui des Origines Interdépendantes), on souffle sur le dé pour lui transférer leurs pouvoirs. La question et la personne en tête, on lance alors 2 fois le dé avant de chercher la réponse dans l’ouvrage.
 Chaque tirage explore 11 domaines : Familles, biens et vitalité; projets et objectifs; amis et richesse; ennemis; invités; maladie; esprits maléfiques; pratique spirituelle; objet perdu; la rencontre sera-t-elle possible ou la tâche sera-t-elle accomplie; enfin : tout autre sujet. Des réponses et conseils sont présentés alors.
 Les 36 tirages différents, bénéficiant d’autant de clés de lecture, offrent ainsi chacun 11 divinations, ce qui donne 396 résultats !

 J’ai donc réalisé des tirages… j’espère que cela se réalisera !

 Mais ce que je veux surtout que les lecteurs retiennent, c’est que ce livre de divination par le Mo, est absolument sérieux !
 Je ne pense pas que vous serez déçu, car il s’appuie sur les enseignements bouddhistes, et les traditions de divination les plus anciennes. Il est de plus simple et balaie un panorama de situations vraiment larges.

 Je ne peux que vous recommander cet ouvrage de référence !

 Bonne lecture !

Zui ho.

Jamgon Ju Mipham Gyatso, Sakya Trizin, Jay Goldberg, Editions IFS Infinity Feng Shui, Ouvrage de référence, Divination tibétaine, Bouddhisme tibétain, Tradition Shakya, Tradition Nyingma, Yungdrung Bôn, Tantra de Kalachakra, Mantra de Manjushri, Mo tibétain, Livre bouddhiste, Livre bouddhisme,

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :