Christie VANBREMEERSCH – Trouver son Ikigaï : Vivre de ce qui nous passionne

Christie VANBREMEERSCH – Trouver son Ikigaï : Vivre de ce qui nous passionne
Editions First. ISBN-13: 978-2412033999
04/01/2018. 229 pages. 12.95euros.

https://www.lisez.com/livre-grand-format/trouver-son-ikigai/9782412033999
https://vanb.typepad.com/maviesansmoi/

Christie VANBREMEERSCH - Trouver son Ikigaï

Partez à la recherche de ce qui vous passionne !
L’ikigaï, c’est  » la raison de se lever le matin  » pour les habitants d’Okinawa au Japon, célèbres pour leur longévité, leur bonne santé et leur joie de vivre. C’est la jonction parfaite entre aptitudes,
goûts, sens et nécessités.
Vous désirez ardemment trouver le vôtre ?
Cet ouvrage vous invite à vous poser les bonnes questions : qu’est-ce qui vous rend curieux ? Qu’est-ce qui vous rend jaloux ? Quelle est votre zone de brillance ? Quel est votre style ? Quelles activités vous ressourcent ?
Un voyage au coeur de vous-même, émaillé d’histoires, de pistes pratiques et de propositions d’actions simples et concrètes. Il est également nourri d’interviews de personnes ayant trouvé leur ikigaï : elles vous offrent le récit de leurs parcours et leurs plus précieux conseils pour trouver ce qui vous rendra heureux de vous lever chaque matin.

Christie Vanbreemersch est consultante et formatrice en créativité. Elle écrit depuis l’âge de 8 ans et elle est notamment co-auteure avec Noémie Levain, chez First, du Carnet de gratitude. Vous pouvez la retrouver sur son blog maviesansmoi.com, qu’elle alimente un jour sur deux !

*** Mon Avis ***

Un bouquin sympa pour traiter d’une idée importante : votre Ikigaï !

C’est une ode à être soi-même – à se chercher soi-même – et à s’accomplir soi-même. Pour ce faire, passion, réflexions et humour sont les trois adjectifs qui conviennent le mieux à ce livre-miroir. Une ode donc, à la liberté, au jeu, à la passion, à l’effronterie. « Osez être vous-même ! » comme dit l’autre !
Evidemment, c’est ici l’Ikigaï qui va vous donner sa réponse.
Evidemment, ce livre est plein de cet esprit libre, que met l’auteur en avant dans son livre au ton familier.

Cette « ado » qu’est Christie nous embarque avec elle dans son univers et dans son enquête sur et dans sa quête de l’Ikigaï. C’est du parisianisme, c’est du modernisme, c’est punk dans la démarche, c’est bobo, etc : c’est ainsi qu’est l’auteure et c’est à cela que vous aurez affaire en lisant ce livre.  C’est un « livre de filles », c’est certain. Pas de truc compliqué comme les aiment les mecs. C’est pas non plus une étude sérieuse sur le sujet – pas un ouvrage de référence.
On peut voir en cela des défauts… comme des qualités : aussi plutôt que de les rejeter car je ne suis pas ainsi (et l’auteure nous impose sa manière d’être de toute façon), je les ai accueilli, et je me suis amusé à la lecture de cet ouvrage inspirant, frais, décoiffant parfois.

 Au sujet de l’Ikigaï en lui-même : il y a à boire et à manger dans ce livre-patchwork. L’auteure nous file plein d’astuces, questionne ses copines et ses voisins et nous donne à voir comment ils ont changé de vue et de vie, et on se retrouve avec un petit fatras d’informations, sorte de « boite à outils en développement personnel » pour nous démerder avec l’Ikigaï. En même temps ça se comprend : l’Ikigaï est une notion abstraite, une idée que même les japonais ne saisissent pas entièrement, tout comme le wabi-sabi.
L’Ikigaï, c’est le choix de vivre à fond ses choix. De les trouver. De les assumer. De les révéler. Ce n’est pas de perdre sa vie à la gagner. Le but est d’être heureux et en accord avec ses idées : une fois qu’on les a couchées sur papier pour y voir plus clair.
L’Ikigaï, c’est  » la raison de se lever le matin  » !

 En quelques mots : j’ai aimé ce livre. Il est joyeux. Il fait du bien. Il veut notre bien, et ça… c’est déjà très bien.
Trouver son Ikigaï pour vivre de ce qui nous passionne est un exercice que nous devrions tous faire, régulièrement pour ne pas nous perdre, car nous vivons dans le chaos et la confusion. Nous nous délitons et avons besoin de repères, d’une direction et d’un sens à notre si courte existence. Et « Trouver son Ikigaï » nous aide en cela, comme il le peut et à sa manière.

 Merci Chris !

 Bonne lecture !

Zui Ho.

Christie Vanbremeersch, First Editions, Ikigaï, Motivation profonde, Développement personnel, Humour, Bien-être, Choix de vie, Passion de vivre,

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :