RENCONTRE AVEC GAËLLE PITON (La méditation, c’est la vie !)

RENCONTRE AVEC GAËLLE PITON

La méditation, c’est la vie !

https://www.gaellesophrocoach.com/

photos : © Laure Villain

gaelle 1 fb

Bonjour Gaëlle Piton et Bienvenue sur Livresbouddhistes.com ! Merci d’avoir accepté cet entretien afin d’accompagner ma recension de votre ouvrage paru chez First Editions, Gaëlle PITON – La Méditation, c’est la vie ! ! Je l’ai apprécié, mais vous allez constater que la Pleine Conscience me pose problème. J’apprécie toutefois la modestie, la bienveillance, la gentillesse, la bonté et l’humilité touchantes que vous exprimez dans votre livre – un Coup de cœur pour moi ! Pouvez-vous d’abord, s’il-vous-plaît, nous dire quelques mots sur vous, cette personne qui vit sous le prénom de Gaëlle ?

Gaëlle (Tobden Drönma de son nom du dharma) est une femme de 37 ans, maman d’une petite fille de quatre ans, passionnée de danse et très investie.

Faîtes-vous partie d’une tradition spirituelle ? Quel est votre parcours en la matière ?

En effet je pratique le bouddhisme tibétain .J’ai pris « officiellement » refuge en 2008 et me suis engagée sur la voie des boddhisattvas.

GaelleParisWEB©LAUREVILLAIN-103

Professionnellement, vous êtes « sophrologue, coach et instructrice en méditation de pleine conscience » n’est-ce pas ? Que pensez-vous de la sophrologie ? La sophrologie et la « pleine conscience » doivent beaucoup au Bouddhisme dirais-je poliment. C’est une adaptation laïque, contemporaine et urbaine de techniques très anciennes…

Je pense que la sophrologie est une superbe entrée en matière pour prendre conscience de son corps, de ses sensations… Également de ses respirations et plus particulièrement celles qui permettent de s’apaiser. Le professeur Caycedo s’est beaucoup inspiré du bouddhisme mais aussi de la phénoménologie, de la philosophie grecque, des différents types de relaxation… La pleine conscience est en effet une proposition laïque elle aussi issue du bouddhisme. Ces deux disciplines sont très complémentaires selon moi.

Pourquoi « la méditation, c’est la vie » ? On le dit déjà du Zen et du Tao. Quel est donc ce point de vue ? Les gens qui ne méditent pas ne vivent-ils pas ?

Je n’ai pas choisi le titre de l’ouvrage. C’est une collection déjà existante aux Editions First d’ouvrages traitant de thématiques diverses avec la volonté de parler au plus grand nombre. Toutefois je m’y reconnais car qui dit méditation dit respiration et donc la Vie ! Je dis toujours que c’est un superbe support de pratique qui est disponible partout et tout le temps.

Quelle est l’histoire de ce livre svp ? Comment est-il né ? Est-ce qu’il s’est écrit facilement ou pas ?

J’ai beaucoup de chance. J’ai été contactée par mon éditrice au départ pour un autre ouvrage « Danser sa vie » qui est un projet (et une marque déposée) que je développe depuis plusieurs années. Au fil de nos discussions ils m’ont proposé de commencer par cet ouvrage. J’ai dit donc OUI évidemment. Curieusement l’écriture a été assez fluide… Bien sûr cela demande une grande détermination mais je crois que j’étais prête à formaliser des années de pratique, de transmission… Bien évidemment ma première réaction a été de douter… « Pourquoi moi ? », « Que dire qui n’a pas déjà été dit? ». J’ai pensé à toutes les personnes que j’accompagne au quotidien … J’ai écrit ce livre pour elles et pour tous ceux qui veulent s’initier à la méditation et garder leur motivation.

GaelleParisWEB©LAUREVILLAIN-93

Vous dites dans votre livre, que vous êtes bouddhiste mais que vous aborderez la méditation de pleine conscience de façon laïque et universelle : vous avez peur d’être cataloguée, ou de heurter les âmes sensibles ? Le bouddhisme est-il devenu dangereux ? Vous faites pourtant de nombreuses fois référence aux idées bouddhistes !

Pas du tout. Je ne suis simplement pas prosélyte. C’est ma pratique personnelle et même si elle a énormément de sens pour moi et guide bon nombre de mes actions, je respecte toutes les traditions dès l’instant où elles aident l’être humain à cheminer vers plus de conscience et d’altruisme. Je ne cherche pas à convertir les gens au bouddhisme… Par contre, c’est important de revenir à la source pour bien comprendre le sens de la pratique. La méditation même de pleine conscience n’est pas un outil de bien-être… c’est une puissante transformation. Et c’est compatible avec une autre tradition 

J’habite Lille et il s’y trouve une immense librairie. Un rayon entier est consacré à la méditation, soit des centaines de livres ! Comment peut-on encore se démarquer dans ce « marché », comment faire entendre sa voix alors que le public est inondé de toutes parts, dans tous les médias et depuis plusieurs années par « la pleine conscience » ? Surtout face à des gens comme Thich Nhat Hanh, Jon Kabat-Zinn, Christophe André, Matthieu Ricard, etc ? N’allez-vous pas vous faire écraser par ces « monstres » ?

Je n’ai pas pour objectif de me mesurer à qui que ce soit… d’autant que je respecte pleinement toutes les personnes que vous venez de nommer et les cite d’ailleurs abondamment dans mon ouvrage. Toutefois, je pense que mon approche peut toucher… un peu comme si on parlait de cœur à cœur. Je voulais un ouvrage simple, clair, habité… nourri de mon expérience de terrain notamment en Seine-Saint-Denis où j’ai beaucoup développé mon travail. Une chose qui m’est apparue aussi depuis la sortie de mon livre c’est que je suis une femme qui parle de la méditation… et c’est bien aussi 😉

Votre livre se base sur vos expériences, mais aussi sur vos lectures, et il me semble être une sorte de mémo de la Pleine Conscience, ou de « revue de presse » (sans vouloir être péjoratif !) : qu’en pensez-vous ? Quelle est donc sa valeur ajoutée, si ce n’est vos propres qualités ?

Ce n’est déjà pas si mal non ? Je plaisante ! L’incarnation, la cohérence… peut-être que c’est différent et important pour transmettre. J’avais très à cœur de fournir une bonne bibliographie pour inviter les lecteurs à poursuivre leurs recherches s’ils en ressentent l’envie. Mon livre propose également quelques exercices issus de la Communication Non Violente, des pratiques de gratitude, des exercices inspirés de la psychologie positive qui m’apparaissent complémentaires et sont aussi ma façon de voir le monde et de transmettre.

La Pleine Conscience, c’est une méditation ou une attention ? Comment distinguez-vous les deux ? Comment définissez-vous également la Présence ?

Je pense que tous ces mots désignent en fait une seule et même chose, notre qualité de présence à notre Présent, mais les mots sont parfois trompeurs car figent beaucoup cette expérience d’Ouverture au monde. Il n’y a rien à faire, rien à chercher, simplement à ÊTRE.

En quoi consiste le STOP ?

Il s’agit d’un temps de pause qu’on peut s’offrir au quotidien. S comme STOP je fais une pause, j’arrête ce que je suis en train de faire. T comme Temps calme. Je reste concentré sur ma respiration pour revenir au calme. O comme Observation. J’accueille et j’observe ce qui se passe en moi, les sensations de mon corps, les émotions qui me traversent. P comme Présence. Je reste en contact quelques instants avec mon expérience.

gaelle2 fb

Votre livre est un guide de méditation, mais vous prenez garde à attirer l’attention du lecteur au fait qu’il est nécessaire d’avoir un instructeur pour diriger sa méditation. La méditation ne s’apprend pas seul(e). C’est une condition qui n’est pas à la portée de tout le monde, notamment pour les gens qui ne vivent pas dans les grandes villes. Mais je suis d’accord avec vous, il est indispensable de méditer en groupe sous la houlette d’un instructeur ! Quel est le rôle de l’instructeur, vous qui en êtes un ? Que doit-il être et que doit-il faire ?

La pleine conscience ne se développe pas seulement dans les grandes villes il me semble. Je pense que l’instructeur est quelqu’un plus avancé que nous sur le chemin… qui a déjà beaucoup travaillé sur lui-même, sur son ego (et continue de le faire d’ailleurs) et vécu certains méandres de la pratique (la désillusion, l’envie d’abandonner, la lassitude…). C’est important d’être guidé sur le chemin et pratiquer en groupe permet des temps d’échange profonds et de garder une belle motivation.

Comment pourrait-on ramener un adolescent sur un coussin ? Est-ce possible ahah ? Comment l’appâter ?

En lui faisant vivre des expériences ! Au départ assez courtes… Si les ados comprennent dans l’expérience que cet état de présence et d’attention rend la vie plus « riche » et plus belle, ils vous suivront… Incarner aussi ce qu’on dit, ils y sont très attachés !

De par votre travail, vous intervenez dans les entreprises, car elles génèrent une stress énorme sur les employés, associés à d’autres risques psycho-sociaux, et cela impacte les entreprises (surtout les employés dirais-je ! C’est sans fin cette histoire !). Est-ce que la méditation est plus répandue désormais dans celles-ci qu’il y a dix ans ?

J’interviens parfois en entreprise en effet mais toujours à condition que la méditation de pleine conscience soit introduite dans le cadre de projets cohérents et qui ont du sens (par exemple si c’est dans le but d’augmenter la productivité des salariés, je refuse systématiquement). Elle est largement plus répandue qu’il y a dix ans et continue de l’être je crois. Toutefois, la méditation n’est pas une recette magique. Elle demande beaucoup de courage, de persévérance, de patience…et des actions qui ne soient pas du saupoudrage.

J’aurais encore cent questions à vous poser, aussi je passe maintenant à ces quelques questions traditionnelles qui closent mes entretiens : ainsi, qu’aimeriez-vous ajouter au sujet de votre livre ?

Qu’écrire est une merveilleuse expérience de pleine conscience !

Votre livre ne sera jamais accessible et intelligible, sensible même, qu’à un petit nombre. Pensez-vous que le nombre de gens qui s’éveillent grandit ?

Je ne sais pas quel sera l’impact de ce livre… mais si c’est un petit nombre c’est déjà un petit nombre. Je suis confiante en l’humanité éveillée car je vois beaucoup d’initiatives qui se développent (pas toujours médiatisées) pour un monde meilleur et plus altruiste.

Je suis étonné que certains méditants avec qui je médite, et qui méditent depuis moins longtemps que moi, se mettent à enseigner la méditation ou prétendent avoir connu l’Éveil. Bref, ils ont à peine mis leurs orteils dans le bouddhisme qu’ils se prennent pour des maîtres… Je trouve cela tellement prétentieux ! Constatez-vous cela aussi autour de vous ?

L’humain et l’ego… un vaste sujet. Oui bien sûr je constate cela et également chez certains thérapeutes. C’est un sujet qui me tient d’ailleurs très à cœur. La déontologie, l’humilité. Cela nous invite à pratiquer la compassion… et aussi développent notre esprit critique. Observez toujours votre enseignant… Est-il cohérent ? Authentique ? Bienveillant ?

« Avant qu’un homme étudie le zen, les montagnes sont pour lui des montagnes et les eaux sont des eaux. Lorsque, grâce aux enseignements, il a réalisé une vision intérieure de la vérité du zen, les montagnes pour lui ne sont plus des montagnes et les eaux ne sont plus des eaux. Mais après cela, lorsqu’il parvient au repos, de nouveau les montagnes sont des montagnes et les eaux sont des eaux » : que pensez-vous de cela ?

Que cela fait beaucoup trop appel à mon mental  Je préfère pratiquer la méditation du lac et de la montagne 

Quel est le meilleur des enseignements spirituels ?

Je ne sais pas répondre à cette question… La Vie sans doute 

Pour quoi devons-nous nous battre aujourd’hui ? Qu’est-ce qui nécessite de la part de chaque humain une attention toute particulière ?

L’écologie, la lutte contre la surconsommation… Il est grand temps de revenir à l’essentiel et de simplifier nos vies. S’ouvrir davantage à nos vies intérieures…

Quels sont les 3 livres incontournables, importants pour vous, pas forcément bouddhistes, dont vous aimeriez que je parle sur Livres Bouddhistes ? Sachez que je vais me procurer vos autres livres !

Celui qui ne me quitte jamais c’est « Le livre tibétain de la vie et de la mort » de Sogyal Rinpoché. Il m’accompagne beaucoup dans des moments difficiles notamment comme la perte d’êtres chers.

Il y a aussi « Ma vie » d’Isadora Duncan car la danse est essentielle dans ma vie et j’admire le parcours de cette femme visionnaire et engagée malgré un chemin personnel tragique.

« L’art de la simplicité » de Dominique Loreau un chef d’œuvre que je lis et relis en ce moment. Le minimalisme au sens d’essentialisme raisonne beaucoup chez moi.

Résumez-vous, littéralement, en trois mots, trois adjectifs s’il-vous-plaît :

Engagée, dynamique, cohérente

gaëlle-piton-sophrologue-coach-et-instructrice-en-méditation-de-pleine-conscience-à-paris-6-et-saint-denis

Préparez-vous un autre livre ? J’ai vraiment apprécié « La méditation, c’est la vie » !

Je travaille toujours à « Danser sa vie »… mais je me laisse le temps. Je suis ravie que vous ayez apprécié ce premier ouvrage 

Merci encore pour cet entretien ! Livresbouddhistes.com vous sera toujours ouvert ! Les derniers mots sont pour vous !

Une immense Gratitude pour ceux qui m’accompagnent dans cette formidable aventure ! MERCI.

Gaëlle Piton, First Editions, Méditation, Pleine Conscience, Sophrologie, Développement personnel, Manuel de Méditation, Livre bouddhisme, Livre bouddhiste, Coup de coeur, Entretien, Interview, Rencontres

Publicités

2 commentaires sur “RENCONTRE AVEC GAËLLE PITON (La méditation, c’est la vie !)

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour Jonathan !

    Merci pour cette découverte…je ne connaissais pas du tout Gaëlle Piton…
    Suite à la lecture de ce post, j’avais beaucoup de choses à dire…
    Suite à une relecture, je trouve que l’auteure résume parfaitement tout cela en disant:

    « C’est important de revenir à la source pour bien comprendre le sens de la pratique. La méditation même de pleine conscience n’est pas un outil de bien-être… c’est une puissante transformation. »

    On peut comprendre que tant de liberté puisse parfois faire peur…

    A bientôt
    Franck

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :