John PARASKEVOPOULOS – Le Parfum de la Lumière : une anthologie de la sagesse bouddhiste

John PARASKEVOPOULOS – Le Parfum de la Lumière : une anthologie de la sagesse bouddhiste
Traduit par Ghislain Chetan
Editions L’Harmattan, collection Théôria.
ISBN : 978-2-343-11674-7 • 15/03/2017 • 210 pages. 20.5euros.

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=53006&razSqlClone=1

John PARASKEVOPOULOS - Le Parfum de la Lumière

Le présent ouvrage se propose de donner aux lecteurs un aperçu du fonds inépuisable de connaissance spirituelle que recèlent les innombrables Écritures et textes que compte la tradition bouddhiste.
Quoique de telles anthologies existent déjà en grand nombre, celle-ci vise un but bien particulier. En premier lieu, elle entend répondre à nos besoins intellectuels et affectifs en s’attardant sur les passages pourvus d’une qualité poétique ou évocatrice – c’est-à-dire la beauté, tant sous le rapport du contenu que de la forme. Et ceci est d’autant plus important que le bouddhisme contemporain compte très peu d’oeuvres propres à inspirer les consciences. Ces enseignements, qui s’étendent sur plus de deux mille ans, constituent un merveilleux dépôt de sagesse, comme en témoignent ses nombreux fidèles, qui ont véritablement fait l’expérience de ce dont ils parlent – c’est là un important témoignage d’un chemin de vie qui a saisi les coeurs et les esprits de millions de gens, et ce jusqu’à nos jours.

John Paraskevopoulos, engagé dans une série d’activités à la fois pastorales et universitaires, est un prêtre ordonné dans la tradition Shin du bouddhisme Mahayana. Diplômé de philosophie de l’Université de Melbourne en Australie, il est aussi rédacteur en chef de la revue en ligne du bouddhisme Shin (Journal of Shin Buddhism), qui a été saluée par différentes instances internationales comme l’un des sites les plus complets et les mieux informés consacrés à cette tradition. Il est aussi l’auteur de nombreuses publications, parmi lesquelles A Primer of Shin Buddhism (with George Gatenby), (Sydney : Hongwanji Buddhist Mission of Australia, 1995) et « Conceptions of the Absolute in Mahayana Buddhism and the Pure Land Way », in Light From The East : Modern Western Encounters with Eastern Traditions (Bloomington : World Wisdom, 2007).

*** Mon Avis ***

Une savoureuse et singulière anthologie de la sagesse bouddhiste universelle

 

 Voici le deuxième livre traduit par Ghislain Chetan*# ayant pour auteur John Paraskevopoulos, après John PARASKEVOPOULOS – L’Appel de l’Infini : la voie du bouddhisme Shin.
 Au contraire de ce dernier où le maître d’origine australienne expose le bouddhisme Shin, l’auteur expose et dévoile ici les meilleurs mots des bouddhismes de toute l’Asie, toutes ces sources auxquelles il s’abreuve indépendamment des minéraux que lui offre déjà sa tradition de la Shinshû. John Paraskevopoulos nous démontre ainsi l’unité des dharmas du Bouddha, au-delà de tout sectarisme.

 Ce qui est particulièrement goûteux et savoureux dans cette anthologie, c’est que vous allez y trouver des noms de maîtres dont on n’entend très peu parler en France : c’est en cela qu’elle est très singulière, d’autant plus qu’n France toujours, John Paraskevopoulos est lui aussi un inconnu.
 Et donc, vous allez découvrir de nouveaux points de vue sur le bouddhisme, et de nouvelles perspectives vont s’ouvrir à vous. C’est essentiellement un livre de citations – une anthologie; ça porte bien son nom – et donc, chacun doit en faire sa propre lecture car chacun en retira les fruits selon sa personne.
 Mais je dois vous dire que vu sa singularité, cette anthologie ne pouvait que me plaire et finir dans mes coups de coeur. Un maître du bouddhisme Shin – une forme bouddhique très largement répandue en Chine comme au Japon – ne pouvait que proposer un point de vue différent de nos habituels tibétains, zénistes et theravadin… L’auteur a classé les citations en quatre parties et ajoute une cinquième à l’ensemble où il rassemble les « paroles de quelques myôkônin » de la période moderne, ces derniers étant des sortes de bodhisattva propres au Shinshû. Je vous copie quelques citations, et je vous invite surtout à acheter et méditer les paroles de sagesse que l’on y découvre…

« Je prends refuge dans cet Un
Qui est la Vie adamantine de tous les êtres
Transcendant, immaculé, sans cause et infini » Kükai.

« La perception d’un phénomène est la perception de la Nature universelle, dès lors que les phénomènes et l’Esprit sont une seule et même chose« . Huang-Po

« La Terre Pure a été établie pour susciter en nous une nostalgie, et pour stimuler notre aspiration à y naître. Et notre nostalgie s’est éveillée, de sorte que nous récitons le Nom […]. Lorsque nous entendons parler du caractère merveilleux de la Terre Pure, l’aspiration à la naissance s’éveille naturellement en nous. Lorsque cette aspiration a surgi, le Nom vient infailliblement sur les lèvres« . Ippen

« Ceux qui aspirent au monde de l’au-delà cessent de faire ce qu’ils veulent; car tout ce qu’ils désirent faire dans leur coeur est faux« . Ichigon Hôdan.

« Ceux qui veulent mettre un terme à la souffrance et arriver à la contrée du bonheur doivent fermement établir la racine de la foi et fixer inébranlablement leurs pensées sur l’illumination« . Shantideva.

« Ce qui est au-delà de la parole et de la conception imprègne tout l’univers« . Kükai

« Au temps horrible de la fin, les hommes seront malveillants, faux, méchants et obtus, et ils s’imagineront avoir atteint la perfection alors qu’il n’en sera rien« . Sûtra du Lotus

« Minuit,
Dans la maison, tout le monde dort.
Même le sablier s’est arrêté.
Mais je ne puis dormir
Pare que les fleurs frémissantes du printemps,
Dont la lune projette l’ombre sur le mur,
Sont plus belles que ce qu’un homme peut supporter. » Wang An-Shih
Très savoureuse lecture !

Zui Ho.

* Ghislain Chetan cherche encore à faire publier un dernier livre qu’il a traduit : John Paraskevopoulos, « Simple est la Voie – Méditations sur le bouddhisme Shin ». Aidez-le !
# J’ai préparé trois pages de questions à M. Chetan, cependant, il n’y a pas répondu, car contrairement à ce que je pensais, il n’est pas un pratiquant du bouddhisme Shin.

Anthologie, John Paraskevopoulos, Ghislain Chetan, Editions L’Harmattan, Bouddhisme(s), Livre bouddhiste, Livre Bouddhisme, Coup de coeur, Recueil, Citations, Poésie japonaise, Myôkônin, Shinshû,

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :