Dakpo Tashi Namgyal – Rayons de lune, les étapes de la méditation du Mahâmudrâ

Dakpo Tashi Namgyal – Rayons de lune, les étapes de la méditation du Mahâmudrâ
01/04/2010. Padmakara éditions, 524 pages, 32euros.
ISBN 9782916915579 – collection Tsadra.

http://www.padmakara.com/fr/livres-editions-padmakara/108-rayons-de-lune-9782916915579.html

Dakpo Tashi Namgyal - Rayons de lune

Dans ce traité rigoureux, destiné tant aux pratiquants du Mahamudra qu’à leur enseignant, Dakpo Tashi Namgyal (1512-1587), brillant érudit et méditant accompli de la tradition Kagyu, explique à la fois la technique et le fondement théorique de ce système qui ne se départit jamais de la vue de la vacuité. A partir des innombrables citations qui émaillent son texte, ce maître de méditation montre comment placer et maintenir l’esprit dans son état naturel. En guide spirituel bienveillant, il corrige les vues et les méditations erronées des débutants et des disciples confirmés. La réalisation s’échelonne alors selon différents niveaux de pratique jusqu’à l’ultime bouddhéité. Prouvant que le Mahamudru n’est pas une « invention » de Gampopa (1079-1153), le père de l’école Kagyu, mais qu’il se fonde pleinement sur la théorie et la pratique du Grand Véhicule, Dakpo Tashi Namgyal puise à la source, dans les sutras, les tantras et les instructions orales des grands accomplis indiens et tibétains. Dans un style simple et direct, il expose ainsi ce qui fait la pureté et l’efficacité de la méditation sur la nature de l’esprit.

Dakpo Tashi Namgyal. (1511-1587) était un maître kagyupa contemporain des VIIIe et IXe Karmapas. A l’instar de ces deux hiérarques de la lignée Karma Kagyu, qui composèrent d’importants commentaires sur les sutras et les tantras, Dakpo Tashi Namgyal fut un auteur prolifique, célèbre notamment pour sa Trilogie des Rayons lumineux: les Rayons de lune consacrés à la pratique du Mahamudra, les Rayons de soleil, qui expliquent exhaustivement le Tantra de Hevajra, et les Rayons de joyaux qui éclairent le Véhicule des Mantras Secrets (Mantrayana). Témoin de l’érudition et de l’accomplissement spirituel de leur auteur, ces Rayons de lune tint partie des textes les plus étudiés sur le Mahamudra, car il en révèle les fondements théoriques et la pratique complète. Dakpo Tashi Namgyal fut également abbé du monastère de Dalla Campo, siège de la lignée Dakpo Kagyu fondée par Gampopa (1079-1153), fils spirituel du grand yogi Milarépa et auteur du Précieux Ornement de la libération (Padmakara, 1999). C’est là, au Tibet méridional, que toutes les lignées kagyupas prirent leur source…

*** Mon Avis ***

L’impressionnant manuel de méditation du Mahâmudrâ – capital !

 

 J’ai parlé il y a peu de l’oeuvre centrale de Gampopa Senam Rinchen (1079-1153), le fondateur de la lignée ou tradition Karma-Kagyü du bouddhisme tibétain (GAMPOPA Seunam Rinchen – Le Précieux Ornement de la libération).
 Dakpo Tashi Namgyal (1512-1587), l’auteur des fameux « Rayons de Lune » dont je vais vous parler, fait partie de cette lignée.
 L’ouvrage est massif : il est certes épais mais le travail de mise en page, d’édition, et le choix de qualité du papier est magnifique.
 Evidemment, la traduction de Christian Charrier est somptueuse et admirable, sans quoi le reste serait gâché. Il n’en fallait pas moins eu égard à l’importance que ces « Rayons de Lune » représente pour le bouddhisme tibétain et sa branche Mahâmudrâ, qui est « le système de la Connaissance transcendante ».

 Les excellentes éditions Padmakara ont tenu d’emblée à en faire un ouvrage de référence, un classique (ce qu’il est de toute façon !) : et c’est réussi. Impossible de ne pas être frappé ou émerveillé par un tel opus ! Je le mets dans mon TOP20 sans à y réfléchir ! Car il n’est ni plus ni moins qu’un traité ciselé de méditation selon la Mahâmudrâ, « une éloquente explication qui éclaire la progression dans la méditation du Mahâmudrâ de sens définitif« . C’est de haut vol – et pourtant, il est destiné aux novices comme aux maîtres !
 Comme de coutume dans les systèmes tibétains, l’auteur construit et avance dans son écrit en faisant d’innombrables appels et citations de textes et d’enseignements bouddhiques qui ont précédé le sien afin de l’inscrire dans une tradition – la plus lointaine possible, montrant que la Mahâmudrâ « a toujours été présente ». Cela certifie l’authenticité du texte et démonte toute idée de plagiat ou d’invention de la part de Dakpo Tashi Namgyal.
 Personnellement, devant un tel ouvrage – et cela bien qu’il existe de tels manuels de méditations dans le Theravada – je me sens petit, voire indigne de le feuilleter. Evidemment, il vous faudra un guru-lama pour le comprendre et le mettre en pratique. En attendant, il demeure un très bel objet pour l’oeil comme pour l’intellect.
 D’autant que malgré l’épaisseur des « Rayons de Lune », malgré sa Table des matières très détaillée, le livre se lit aisément. En somme, la charpente très solide et complexe ne se ressent pas vraiment, mais il fallait une telle construction pour justifier un traité au sujet de la Mahâmudrâ.
 Il est donc accessible (on remercie encore Christian Charrier s’il-vous-plaît !), même si je recommande de lire avant les « Rayons de Lune », plusieurs livres sur le bouddhisme tibétain. Parce que ces « Rayons de Lune », illusoires en soi, sont quand même un summum bonum du bouddhisme tibétain.
 L’ouvrage de Dakpo Tashi Namgyal ouvre donc nos esprits à une autre forme de méditation méconnue voire inconnue en France.
 Il contient un nombre incalculable d’enseignements bouddhiques, mais aussi une réelle progression dans l’exécution de la méditation de la Mahâmudrâ afin d’atteindre l’Eveil. C’est un vrai joyau. Il vous faudra bien une demi-vie pour maîtriser celle-ci, mais cela en vaut largement la peine.

 Si vous voulez vous faire plaisir et détenir et lire un traité majeur de méditation tibétaine, alors ces « Rayons de Lune » sont faites pour vous !

Bonne lecture !

Zui Ho.

Dakpo Tashi Namgyal, Christian Charrier, Ouvrage de référence, TOP 20, Bouddhisme tibétain, Tradition Kagyü, Tradition Karma-Kagyü, Livre bouddhisme, Livre bouddhiste, Mahâmudrâ, Méditation du Mahâmudrâ, Eveil graduel-progressif, Mahâyâna, Manuel de méditation, Méditation tibétaine, Étapes de la méditation,

Publicités

Un commentaire sur “Dakpo Tashi Namgyal – Rayons de lune, les étapes de la méditation du Mahâmudrâ

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :