SAGESSES BOUDDHISTES LE MAG, N°8

SAGESSES BOUDDHISTES LE MAG, N°8, Automne 2018 :
« CULTIVER SON JARDIN »

https://www.sagesses-bouddhistes-magazine.com/

sagessesboud-8

NB : veuillez me pardonner mais ces dernières semaines, je suis malade et fatigué.

 Et voici le numéro 8 de « Sagesses Bouddhistes, le Mag » !
 Comme je le disais pour le 7, les numéros se succèdent et vraiment, la qualité est au rendez-vous, et cette revue sera bientôt parfaite ! « Sagesses Bouddhistes, le Mag » est certainement la meilleure revue bouddhiste actuelle !

 Rappelons que Sagesses Bouddhistes est un magazine associatif, apolitique et sans but lucratif (eh oui !), vendu à l’unité et par abonnement (et non en kiosque).
 Il est donc primordial de le maintenir en vie, et de le faire bien vivre ! Il prolonge admirablement l’émission télévisée du même nom ! Et sa maquette je me répète, est excellente ! J’aime franchement ce magazine ! Après lui, le déluge, donc : soutenez ce magazine !

 Comme je le fais pour chaque revue, je vous détaille par le menu celle-ci afin de vous donner un aperçu presque exhaustif du contenu mais sans vous en dire trop !
 Ce numéro 8 est consacré à l’écologie, l’environnement : c’est en effet vital. Le Dalaï-Lama n’arrête pas de le répéter : nous n’avons qu’une planète ! Et bientôt nous ne pourrons plus y vivre ! Inutile d’espérer aller vivre sur la Lune, Mars ou encore dans une gigantesque station orbitale si vous êtes riche (c’est tellement idiot tout ce que l’on fait dans l’aérospatiale) : si nous n’avons pas réussi à vivre correctement ici-bas, comment le pourrions-nous ailleurs, dans des environnements hostiles où tout est à faire, ou dans des circuits fermés de petite échelle ?

 Bref, « Sagesses Bouddhistes, le Mag » dans ce huitième numéro consacre ses réflexions à tout cela.
 La pensée écologique se cherche des racines dans les diverses traditions bouddhiques. En 21 « parties », le sujet est ainsi couvert de fond en comble ! Faisons donc le tour :
_ La revue s’ouvre sur l’Edito habituel de Philippe Judenne, avant de dévoiler le sommaire.
_ Les Brèves s’ensuivent : on y apprend par exemple que les moines thaï et cambodgiens ordonnent moines… des arbres afin de les protéger de la déforestation ! On apprend également qu’en France, les Karmapa Trinley Thayé et Orgyèn Trinley se sont officiellement rencontrés pour se découvrir… bonne nouvelle ! Souhaitons que désormais les conflits s’apaisent entre les deux factions !
_ Kankyo Tannier nous livre ensuite son billet d’humeur et d’humour consacré… à ses nouvelles copines poules. Moins bon que d’habitude.
_ L’indéboulonnable Thich Nhat Hanh prend ensuite la relève, avec un extrait en deux pages de son livre Thich Nhat Hanh – L’art de vivre, que j’avais apprécié. Le titre de l’extrait : « Pour arrêter de fuir, revendiquer sa liberté; sa paix et la joie à chaque pas ». Excellente introduction au dossier !
_ C’est ensuite Olivier ‘Reigen’ Wang Genh qui signe un papier intitulé « Zen, éthique et environnement » sur six pages. J’ai trouvé son témoignage très intéressant car il tire des leçons de son quotidien : d’un potager qu’il a entretenu à 17 ans, puis du lieu qui devint son monastèren Ruymon Ji : ce temple est devenu un véritable « laboratoire » d’écologie. Sa réflexion qui court ensuite sur trois pages est riche, mettant en perspective Zen et écologie…
_ « A contre-courant, faire de la simplicité une puissance » est une rencontre, en six pages, avec l’incontournable écologiste… Pierre Rabhi.
_ Puis c’est une retranscription d’un entretien tv de « Sagesses Bouddhistes », avec Hubert Reeves et Claude Tomasi (lama Dorjé) dont le thème est « Bouddhisme et écologie ». J’ai trouvé ces quatre pages pertinentes et enrichissantes, c’est une bonne pioche !
_ « Distinguer nos désirs de nos besoins » est un extrait du livre « Cultiver la Compassion » (éd. Claire Lumière) de Sa Sainteté Orgyèn Trinley Dorjé. J’ai bien aimé ces paroles de sagesses et de douceur étalées sur quatre pages également, elles sont revigorantes et inscrites dans le bouddhisme tibétain.
_ « Pour une écologie intérieure » est un entretien avec Trinley Rinpoché, l’un des rares tulku occidental détenteur d’une lignée. Son cv est impressionnant et il est beaucoup admiré dans le monde entier. Son point de vue exprimé dans ces quatre pages est à la fois traditionnel et à la fois pétri des problèmes liées à la destruction de l’environnement : c’est l’une des meilleures interviews de ce numéro 8.
_ Puis vient un autre entretien avec, encore, un inévitable auteur mais néanmoins très sympathique : Matthieu Ricard. Philippe Judenne lui pose quelques questions concernant le réchauffement climatique. Evidemment, c’est une de nos grandes urgences actuelles. Malheureusement deux pages c’est trop peu et peut-être aurait-il fallu qu’un spécialiste du réchauffement soit plutôt questionné à ce sujet…
_ « La force du déni, Face à face avec l’impermanence » est un papier de deux pages du rédac’chef, dont j’apprécie toujours les réflexions. Là aussi deux pages c’est court et j’aurai aimé en lire le double, mais c’est une bonne amorce tout de même pour nos réflexions.
_ Une rencontre avec Satish Kumar (né en Inde en 1936, que je ne connaissais que de nom), « Eduquer le coeur, la tête et les mains » ne fait que deux pages et donne envie d’en savoir plus. C’est l’interview la plus intéressante du magazine. Satish Kumar, ancien moine jaïn, a fondé un magazine qui fait office de référence en matière d’écologie et de spiritualité. J’espère lire à l’avenir un plus grand entretien de lui dans les pages de « Sagesses Bouddhistes le Mag » ! Mais…
_ …Mais la rédaction nous gâte ! Car il suit derrière l’entretien un extrait du livre de Satish Kumar, « Pour une écologie spirituelle » (Belfond, 2018). Cette fois-ci cela court sur quatre pages, et je les ai trouvé fantastiques ! Cet homme et ses idées méritent à être connues ! L’éducation à l’écologie : c’est quelque chose d’essentiel et de trop peu appliqué ! Aujourd’hui, ce doit être les enfants qui éduquent leurs parents à cette écologie tant de l’esprit qu’environnementale !
_ Vient un magnifique entretien, retranscription par « skype » interposés : l’interview menée, traduite et retranscrite par Frédéric Koskas, avec son maître Cifa, enseignant de l’école bouddhiste de la Terre Pure… aux Fidji, est tout bonnement incroyable ! C’est la seconde meilleure interview de la revue ! On y parle à la fois de bouddhisme et d’écologie, car les îles de l’Océan Pacifique sont fortement impactées par la pollution humaine. Quatre superbes pages donc !
_ …suivies de deux autres : un enseignement de Maître Cifa sur « la puissance des voeux » puis deux poèmes : « L’illumination » et « Ce coeur, c’est Bouddha » par Tang, moine Budai (? – 917).
_ Vient un entretien avec une Guadeloupéenne, la révérende Nafu-Frédérique, nonne du Zen Sôtô. Philippe Judenne est allée à sa rencontre. Son parcours est assez fascinant ! Et elle nous parle également de son île caribéenne… ça fait rêver !
_ Un article de deux pages sur Fritz Schumacher, nous explique que l’auteur de « Small is beautiful » s’est inspiré de « l’économie bouddhiste » pour ses travaux d’économiste. Instructif !
_ Un nouvel extrait d’un livre dont la revue s’est déjà servie, « Le Bouddha est-il vert ? » pose la question sur ce « Qu’apporte le bouddhisme à la pensée écologiste ? » J’espère un jour avoir le bonheur de lire ce livre qui semble marquer les esprits. Ces deux pages sont un dialogue entre Jean-Marc Falcombello et Michel Maxime Egger. Bien que ça ne fasse que deux pages cela vaut le détour.
_ Suit un petit article d’Ajahn Jayasaro : « Quand on ne s’aime pas soi-même »…
Commencent les Cahiers de la méditation :
_ Une page sur « Zazen » par Roland Yuno Rech…
_ Quatre pages sur « le fil rouge », seconde partie des enseignements de Tilman Borghardt (lama Lhundrup)… basés sur les enseignements de GAMPOPA Seunam Rinchen – Le Précieux Ornement de la libération
_ Deux pages d’Ajahn Khemasiri sur « La conscience de la respiration »
_ Deux pages de Pema Chödrön sur « Comment pratiquer Tonglen »
On trouve également les habituelles chroniques de livres et de films, les publicités indispensables, l’annuaire des centres bouddhistes de France et l’agenda.
Voici donc un très bon cru numéro 8 de et « Sagesses Bouddhistes, le Mag » !

 Si vous voulez lire un excellent trimestriel consacré au bouddhisme et qui plus est, qui traite ici d’une question brûlante de notre quotidien, alors n’hésitez pas car il vaut largement le détour ! Ce numéro est certes très « découpé » à mon goût mais il aborde ainsi de nombreux points de vue et amorce donc pas mal d’idées en nous. C’est donc « un mal » pour un bien !

Bonne lecture !

Zui Ho

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :