Sando KAISEN – L’Esprit du Vin, selon un moine zen

Sando Kaisen – L’Esprit du Vin, selon un moine zen
Edition Tarma (Québec)
09/04/2013 – 160 pages, 20euros.
ISBN-13: 978-2924157022

Pas de lien internet vers l’éditeur

RENCONTRE AVEC ‘SANDO KAISEN’,  alias Alain KRYSTAZEK

kaisen esprit vin

Voici un livre original sur le vin et sur la relation de l’homme et du vin… Comme l’être humain, la vigne a un « avant » et un « après ». Le caractère du vin est sublimé par la profondeur et la richesse du terroir ; par la terre, l’exposition du terrain, l’ensoleillement, le vent, les saisons, la proximité de la mer ou des montagnes. Tout comme le terroir bonifie le raisin, la sagesse acquise pendant la vie bonifie l’homme. On devient meilleur avec l’âge, meilleur avec les autres et avec soi-même. Il ne s’agit pas d’être meilleur qu’un autre ou encore de vouloir plaire. Il s’agit simplement d’être soi tel que l’on est. Un enfant est tel qu’il est et un vieillard est tel qu’il est. Tout au long de sa vie de maturation le vieillard tente de sauvegarder l’enfant qu’il était tout en acquérant sagesse et compréhension. Le bon vin est ainsi : tout en vieillissant il garde son âme d’enfant et sa fraîcheur indéfinissable, comme si, à travers le temps, l’intemporel ne l’avait jamais quitté. Pendant des millénaires, des moines et des vignerons se sont succédé pour, en même temps, faire jaillir le temporel de l’éternel et faire ressentir l’éternel dans le temporel, comme une offrande et une invitation à boire. Il en est de même pour la transmission du zen depuis le Bouddha historique : pendant la méditation, l’homme du 21ème siècle est assis en son propre coeur-esprit qui est celui de tous les Bouddhas, patriarches et maîtres, et dans ce coeur, il les rencontre tous. Ce que nous dégustons avec le vin, c’est l’univers tout entier contenu dans un verre transparent et fragile.

Sando Kaisen (Alain Krystaskek), disciple de Deshimaru, transmet depuis près de 40 ans la pratique du zen en France et dans plusieurs pays d’Europe. Il réside aujourd’hui dans un temple du Périgord et son enseignement du zazen fait de la méditation assise une pratique simple et naturelle. Il est l’auteur de nombreux livres dont L’esprit de la pétanque et de nombreux CD d’enseignement. Il est régulièrement invité pour animer des conférences et est très souvent sollicité par les médias. Tour à tour musicien, joueur de pétanque, peintre, photographe, le zen qu’il enseigne prend en compte tous les aspects et les dimensions d’une vie riche et pleine.

*** Mon Avis ***

Un magnifique livre sur la relation entre Zen et Vin

 

 C’est un très beau livre, dans tous les sens du terme : « L’Esprit du Vin selon un moine zen » est un magnifique dont on ne peut tomber qu’amoureux, à moins d’être desséché de l’intérieur (dans ce cas-là, je vous recommande un bon Côteau du Layon !) et d’y voir « une folie » d’un illuminé !
 Bien qu’il soit de format poche, l’ouvrage présente une couverture très robuste et des dessins couleur de vin, qui accompagnent cet esprit d’amour et de délicatesse de Kaisen qui embrasse le vin… Comme avec la pétanque et la cuisine, Kaisen, Sando Kaisen, cet « Ermite solitaire dans la montagne profonde » manie admirablement son expérience de la vie et du zen, les deux ne faisant plus qu’un pour lui, et lui-même n’étant plus rien d’autre que la joie de vivre.
 L’objet est donc beau, et son contenu l’est encore plus. Quel plaisir sur de lire ce livre de Kaisen !

 Cette fois-ci, littéralement empli de poésie et de sagesse, l’auteur s’attache à définir cet esprit du vin, qui dépend d’un nombre immense de conditions afin de terminer dans notre gosier : comme s’il était si simple de produire ce doux nectar… C’est si facile de déboucher une bouteille et de la boire, alors qu’il fut bien ardu de suivre étape par étape – c’est une voie graduelle ! – le chemin qui mène de la vigne à la bouteille !
 J’ai pris un sacré savoureux plaisir à lire cet ouvrage qui rappelle quelque part « La première gorgée de bière » de Philippe Delerm, dans un registre plus spirituel mais non dénué d’un ancrage quotidien fort – car déguster du vin, c’est goûter un plaisir bien terrestre.
 Déguster son verre de vin, c’est déguster le travail de la Nature conjugué à celui des hommes – comme les hommes sont chanceux de bénéficier gratuitement ou presque de cette Nature généreuse !
 Déguster ce Gamay ou ces Côtes-de-Bourg, c’est s’unir à l’univers, comme lorsque l’on s’assied en zazen. Voici la leçon que j’ai retenu de cette lecture sur l’Esprit de Vin, un opus empli de plaisir, de sagesse et de poésie.
 Ainsi le vin se questionne et questionne Kaisen, mais il s’admire et se roule dans la bouche… Le vin, symbole ultime de l’interdépendance !
 Au Funzo Dojo Zen d’Halluin, nous buvons toujours et depuis longtemps, un verre de vin après zazen !
 Merci Kaisen !

 Il est encore possible de se procurer l’un des derniers exemplaires auprès du monastère du Pic Lumineux. Vivement une réédition !!

 Bonne lecture, un verre de vin près des lèvres !

Zui Ho.

Kaisen, Sando Kaisen, Alain Krystaszek, Bouddhisme zen, Tradition Zen Sôtô, Livre bouddhiste, Livre bouddhisme, Vin,

Publicités

3 commentaires sur “Sando KAISEN – L’Esprit du Vin, selon un moine zen

Ajouter un commentaire

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :