Sâdhu Arunachâla (Alan. W. Chadwick) – Aux côtés de Râmana Mahârshi, souvenir d’un disciple sâdhu

(233) Sâdhu Arunachâla (Alan. W. Chadwick) – Aux côtés de Râmana Mahârshi, souvenir d’un disciple sâdhu
Présentation, traduction et notes de Patrick Mandala
Editions Accarias-L’Originel
128 pages – 15 euros – 24 avril 2019
ISBN-13: 978-2863163184

Alan Chadwick

http://www.originel-accarias.com/Edition/arunachala.html

https://www.amazon.fr/Aux-c%C3%B4t%C3%A9s-R%C3%A2mana-Mah%C3%A2rshi-Souvenirs/dp/2863163183

 Alan Chadwick (Sâdhu Arunachâla) rencontra le regard de lumière et l’éloquent silence de Ramana Maharshi un beau jour de 1er novembre 1935, à Tiruvannamalai. À partir de ce jour, il consacra sa vie à la présence auprès du Sage. Il resta au Srî Râmanâsramam jusqu’en 1962 quand il quitta son corps, douze ans après le mahâsâmadhi de Râmana Mahârshi.
 Alan Chadwick vit au jour le jour près de Ramana, ce qui donne un texte d’une grande précision sur la vie quotidienne du Maharshi, sur la vie de l’ashram et sur son enseignement direct. Il nous révèle de nombreuses histoires et dénonce quelques fausses légendes. Il rétabli la vérité sur certaines rencontres avec des célébrités et décrit un homme ayant de l’humour. L’auteur reproduit de nombreux dialogues entre les disciples ou visiteurs et le Mahârshi.
 Bhagavân a certainement un message particulier pour l’Occident, ses arguments purement rationnels et ses enseignements dépourvus de tout exotisme et formalisme répondent à la pensée occidentale. Il ne prêche jamais ni n’impose une loi, mais invite toujours le chercheur à se tourner vers lui-même.
 Tout le secret réside dans le fait suivant : sommes-nous attachés ou non à nos actions ? Celui qui abandonnera tous ses attachements, réalisera le Soi le plus rapidement. Le faux sens du « je » doit disparaître, car c’est cette limitation qui créée la servitude. La libération est la délivrance de cet asservissement.
A la fois instructif et rafraîchissant, ce livre vivant nous ramène à l’essentiel, ici et maintenant.

*** Mon Avis ***

La vie quotidienne auprès de l’enseignant suprême, Râmana Maharshi : exceptionnel !

« Ne pensez pas. Soyez ! »

Les éditions Accarias-L’Originel ont déjà publié maintes documents sur le grand sage Râmana Mahârshi (1879-1950).
Je vous en fais part à deux reprises, pour deux ouvrages exceptionnels :
B.V. NARASIMHA – Biographie de Ramana Mahârshi, Vie et enseignements – Première biographie de référence
Râmana Mahârshi – Libre de toutes pensées. Inédits : présentation, traduction et notes par Patrick Mandala
 Tous deux étaient présentés, traduits et annotés par Patrick Mandala, qui récidive ici et doit être passionné par la Mahârshi. J’espère un jour vous présenter les quatre autres opus manquants.
 Cette fois-ci, cela concerne les notes prises par un disciple direct de Râmana, Alan W. Chadwick alias Sâdhu Arunachâla (X-1962). Cet ouvrage-ci fut d’abord publié par l’ashram Srî Râmanâsramam de Tiruvannamalai en 2012.
 Comme à son habitude, l’érudit Patrick Mandala délivre ici une traduction parfaite et des notes pertinentes, valeurs ajoutées de l’ouvrage. Il dresse même la liste des principaux disciples occidentaux qui dédièrent leur vie à Venkataraman alias Râmana.

 Râmana Mahârshi « c’est un Sage parfaitement réalisé, c’est-à-dire qu’il est toujours en union consciente avec le Suprême sans nom ». Sâdhu Arunachâla débute son ouvrage en nous donnant des détails biographiques du grand Sage : c’est un récit précis et presque désintéressé.
 Il nous transmet évidemment la célèbre scène où Venkataraman devient un Jivanmukta, « perdant jusqu’à son nom » : ce sont ses disciples qui le nommèrent Râmana Maharshi !
« Sa mère continue de l’appeler par son vieux nom, il continue d’aller à l’école, continue de prendre ses repas, mais son véritable « je » ne s’identifie plus « lui-même » à aucune de ces fonctions. Il observe tout, comme l’on regarde un film sur un écran, tout en sachant que ce n’est qu’un film« .
« Au cours de cette seule petite heure, dans la chambre à l’étage, Venkataraman est devenu une âme totalement réalisée. Maintenant, il a réalisé Dieu. »
 Vers la fin est relaté l’entretien entre Râmana et un évêque protestant hargneux… inoubliable ! Le Râmana Mahârshi : un Dieu Vivant ?
 Cette biographie écrite au présent est absolument succulente, elle aussi. Indispensable !

 Je vous en souhaite donc une excellente lecture !!

Zui Ho.

Soutenez mon travail : https://www.paypal.me/jodekeerschieter

Râmana Mahârshi, Sâdhu Arunachâla (Alan. W. Chadwick), Patrick Mandala, Accarias-L’Originel, Biographie, Récit, Témoignage, Ouvrage de référence, Non-dualité, Advaïta-Vedanta, Jivanmukta, Moksha, Top 20,

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :