RENCONTRE AVEC CLAIRE BRIARD ‘Yeshé Dreulma’ (Jeu de sagesse du Tibet)

(25) RENCONTRE AVEC CLAIRE BRIARD ‘YESHE DREULMA’

(Jeu de sagesse du Tibet)

claire briard 2

Bonjour Claire Briard et Bienvenue sur Livresbouddhistes.com ! Je t’ai invité à discuter car tu essaies de faire publier quelque chose que tu as fabriqué de tes mains, le Claire BRIARD – Le Jeu de sagesse du Tibet – Le jeu des cailloux noirs et blancs du bouddhisme tibétain, Pratique ancestrale du Tibet, dont je parle dans un article associé à cet entretien. Je sais que tu es une pratiquante du bouddhisme tibétain, alors dis-nous tout d’abord quelle pratiquante es-tu ? A quelle branche du bouddhisme tibétain es-tu attachée ? Depuis quand pratiques-tu ? Avec qui as-tu pris refuge ? Enfin voilà, quelle est ton histoire spirituelle, ton histoire bouddhiste s’il-te-plait ?

Bonjour Jonathan et ravie de te rencontrer et d’enfin essayer de te parler un peu de moi. Je suis une pratiquante de la lignée Kagyu , dont le centre Dhagpo Kagyu Ling se trouve en Dordogne, et dont mes maîtres principaux et enseignants de référence sont Le Karmapa Thaye Dorje ainsi que  lama Guendune Rinpoché, lama Jigmé Rinpoché, ainsi que Karma Trinlay Rinpoché. J’ai pris refuge en 1998 avec Lama Deundam, un lama européen du centre Dhagpo Kagyu Ling et un fervent disciple de Lama Guendune Rinpoché.

Et toi, Claire Briard, qui es-tu ?

Je suis une simple pratiquante, ni plus ni moins.

Qu’est-ce qui te fascine dans le bouddhisme tibétain ? Ce bouddhisme-là n’est-il pas une religion ? N’est-ce pas ésotérique ?

Le bouddhisme me fascine car c‘est la seule religion (appelons cela comme ça ) qui prône la compassion envers tous les êtres et la non-violence. Le bouddhisme a des cotés ésotériques car cela ressemble plus à une science de l’esprit, qui nous met en relation avec des parties de nous-mêmes encore inconnues ; tel un voyageur qui découvre de nouveaux pays, nous faisons des découvertes constantes sur nous-mêmes tout en apprenant à lâcher prise justement sur notre saisie d’un moi. L’ésotérisme fait partie de la vie mais nous en sommes coupés depuis la naissance puisque nous avons des éducations non spirituelles.

Tu as reçu une lettre de bénédiction et de souhaits de Lama Jigmé Rinpoché, de Dhagpo Kagyu Ling, pour ton jeu. C’est une certification ! Que cela signifie-t-il ?

Cela signifie que Lama Jigmé Rinpoché a donné sa bénédiction pour que ce jeu, issu d’une pratique tibétaine ancestrale, et auquel il a joué souvent durant son enfance, soit reconnu et soit bénéfique au bien des êtres. C’était à la base une pratique spirituelle originale et ludique, qui est malheureusement tombée dans l’oubli, certainement dû en partie à l’invasion du Tibet par la Chine, et donc à la perte de tout son patrimoine culturel. Peu de personnes en connaissaient l’existence, même parmi un certain nombre de pratiquants bouddhistes.

Je tiens à te féliciter pour la qualité de l’ensemble du jeu, c’est quasiment professionnel ! Le livret est instructif et bien écrit, il reflète ta sagesse et celle du Tibet, bravo ! Quand et comment a pris naissance ton idée puis ta volonté de créer ce « Jeu de sagesse du Tibet » ? J’ai l’impression que ta réflexion a progressé tout en créant le jeu, n’est-ce pas ? Je vois que cela a pris plusieurs années, comment cela se fait-il ?

L’idée de créer ce jeu m’est venu un jour, alors que curieuse et toujours passionnée, j’étudiais le bouddhisme sous toutes les coutures, et en tombant par hasard sur un texte qui parlait de ces cailloux noirs et blancs, et j’ai eu une illumination ! apparu de la vacuité ! Ayant toujours dans le coeur la Bodhicitta, et le désir constant d’aider les êtres, je me suis dit que je tenais quelque chose qui pourrait aider une multitude d’êtres et j’ ai vu dans mon imagination un ‘Jeu’ issu de cette pratique, très simple et accessible à tous et qui contenait toutes les bases des enseignements du Bouddha à connaître et l’essentiel des pratiques bouddhistes réduites à leur plus grande simplicité et le tout réunis en une ! Mon ambition d’aider le plus d’êtres possible dans cette vie avait enfin trouvé une solution à ce besoin d’aider à la plus grande échelle possible .

Ton jeu de Sagesse m’a paru au départ simpliste, car c’est un jeu avec des cailloux. Je connaissais cette histoire tibétaine avec les cailloux noirs pour symboliser les actes négatifs, et les blancs pour les positifs. Mais les voir finalement, et surtout, lire tes explications dans le livret rend tout cela plus concret, et la Sagesse, si simple, si facile, m’est alors apparue… Ce n’était plus « que des cailloux ». J’étais idiot de penser qu’il fallait quelque chose de plus élaboré. Je ne pensais pas que l’on puisse dire beaucoup de choses sur des cailloux, mais en fait, ce que tu apportes dans le livret – le Bouddhadharma – est logique et nécessaire, et j’ai trouvé cela très bien ! En fait, s’améliorer grâce aux cailloux fait entrer les notions d’interdépendance, des préceptes et de karma : ce « jeu » est en fait un guide pour s’améliorer n’est-ce pas ?

Tout à fait ! Ce Jeu est un guide pour s’améliorer au quotidien, comme les tibétains le faisaient à l’époque avec ces cailloux noirs et blancs au Tibet.

Et dans ton livret, tu proposes plusieurs méthodes tibétaines pour s’améliorer justement, pour faire en sorte que l’on cumule plus de blancs que de noirs ! Tu nous aides ! Merci ! Quelles méthodes proposes-tu justement, en quelques lignes ?

Si je devais résumer l’essentiel, je dirais qu’il suffirait de posséder ce jeu, car à lui tout seul et toutes les explications comprises dedans, avec bien sûr la méthode de méditation de ‘Shiné’ [ou Shamata] expliquée pour commencer à comprendre les bases pour atteindre le calme mental, cela résume tous les enseignements du Bouddha. Rien qu’avec ce jeu, on est sur la voie qui mène à l’Éveil !

jeu de sagesse du tibet coeur

Le jeu est sous-titré « Le jeu des cailloux noirs et blancs du bouddhisme tibétain, Pratique ancestrale du Tibet » et derrière il est écrit « Améliorer votre vie quotidienne grâce à la magie des cailloux tibétains » : ce jeu ne viendrait pas des shamans tibétains du Bön ? Tu n’expliques pas vraiment comment est né ce jeu, à moins que cela soit impossible ou inutile de le savoir ?

Pour tout te dire, je ne le sais pas moi même d’où est issu ce jeu. Peut être de la mémoire ancestrale tibétaine ou alors sûrement de la brillante idée d’un lama qualifié. Je ne pense pas que ce soit si utile de le savoir, sauf peut-être pour honorer la mémoire de celui qui aurait pu avoir cette brillante idée !

Sais-tu si un tel jeu existe dans d’autres traditions et pays bouddhistes ?

Je ne pense pas que ce genre de jeu existe dans d’autres traditions ou pays bouddhistes. Pas à ma connaissance je crois. Il existe une pratique de relaxation et de prise de conscience avec la méditation des quatre pierres inspirée par Thich Nhat Hanh, quatre pensées conscientes et relaxantes à pratiquer seul et dans le calme, dont j’ai commencé à réaliser la création en le concrétisant matériellement comme le Jeu de sagesse du Tibet.

J’imagine que tu as testé ton jeu ! T’es-tu améliorée depuis que tu l’utilises ?

Bien sûr que je me suis améliorée ! Et beaucoup plus rapidement que je n’aurais jamais pu l’imaginer ! C’est pour cela que je cite “la magie des cailloux tibétains“ car quand on commence à y jouer, on change très très vite, sans s’en rendre même compte ! On a des prises de conscience phénoménales ! Et on ne revient que rarement en arrière !

D’autres personnes de ton entourage l’ont-ils utilisé ou testé ? Ont-ils constaté une plus grande vigilance et se sont-ils amélioré ?

Toutes les personnes qui ont acheté ce Jeu ont fait des progrès phénoménaux et je ne plaisante pas. Je l’ai constaté en le voyant de mes propres yeux. Un père a reconstruit la relation avec son fils qui était inexistante, j’ai vu des personnes (non bouddhistes) acheter le jeu et faire des progrès incroyables et tellement rapidement qu’ils arrivaient en un rien de temps à dépasser grâce à leur prise de conscience, certains pratiquants bouddhistes plus anciens !

Comment l’utiliser de manière à en faire une habitude ? Faut-il se balader avec le sac de cailloux sans cesse sur soi ?

Il n’y a pas de règles, car la notion des cailloux noirs et blancs s’imprime automatiquement dans notre esprit, et le fait de l’emporter sur soi dépend des particularités de chacun. Certains y verront un support réconfortant, d’autres ne voudront pas s’en encombrer et y joueront dans leur tête dans l’immédiateté de la situation rencontrée. Ce que je fais personnellement. Et puis au bout d’un certains temps, cela devient si automatique que l’on n’y pense même plus car l‘habitude que cela créer en nous permet de fonctionner avec le jeu pratiquement sans y penser !

Ce qui est bien, c’est que tu fournis les cailloux et que l’on n’a pas à les chercher ! Et tu expliques même comment faire une fois le stock épuisé : dis-en nous plus sur ce système-là, comment fait-on quand on en n’en a plus ?

Mais des cailloux on en a toujours ! Il suffit de se baisser pour en trouver ! Sinon on utilise la méthode expliquée : c’est à dire de réutiliser les mêmes cailloux si on dépasse le nombre des cailloux prévus dans la pochette et noter par écrit combien l’on en a accumulé de noirs et de blancs durant la journée.

Dans le coffret il y a ce petit drapeau où est représenté Chènrézi, le Protecteur du Tibet, et le mantra Om Mani Padme Hum. Il sert à poser dessus les cailloux en deux tas lorsque l’on se remémore ses actes, pensées et paroles de la journée c’est exact ? C’est le bilan de fin de journée ? Doit-on faire une petite cérémonie avant ?

C’est toujours beaucoup plus beau et sensé de faire une petite cérémonie avant de déposer le drapeau sur un beau support et ainsi délivrer au pied de Tchenrézi sur ce drapeau blanc tous les cailloux noirs et blancs que l’on a accumulé, comme une offrande qu’on lui ferait. On peut allumer un bâton d’encens tibétain, quelques bougies, et même faire une petite séance de méditation si on le désire, puis quand on a fini, dédier tous ces bienfaits pour le bien de tous les êtres sensibles dans tout l’univers.

Tu fournis une superbe carte, « Souhaits de passage » : tout d’abord dis-nous en plus à ce sujet, qu’est-ce que ces Souhaits de passage ? Ensuite j’ai vu sur Facebook que tu travaillais sur une autre carte ? Pourquoi en changer  ? Et en quoi consiste-t-elle ? Et pourquoi ne pas imaginer un ensemble de cartes, plutôt qu’une ou deux ?

En fait cette carte permet d’ accompagner une personne ou un animal mourant juste au moment de la fin de sa vie, en permettant de contacter un centre bouddhiste par téléphone ou par courrier et en fournissant les informations nécessaires pour que des prières sont faites quotidiennement dans les monastères durant 49 jours pour cette personne, afin de l’aider à traverser le Bardo. C’est pourquoi la première carte créée s’appelait “ Souhaits du Passage “ et que la deuxième s’appelle maintenant “ Souhaits pour le Bardo “. J’ai en projet également un guide complet simple d’accompagnement pour les êtres mourants que nous côtoyons tous à un moment donné de notre vie et qui souhaiteraient un accompagnement bouddhiste. Cela a déjà été fait par Lama Zopa aux États-Unis et existe sous forme de coffret avec à l’intérieur un stupa et une pilule de Powa réalisée par un grand méditant. Je désire le simplifier encore plus pour les pratiquants qui n’auraient pas les capacités à suivre ces instructions, car ces coffrets réalisés par Lama Zopa sont en général utilisés par les centres bouddhistes eux-mêmes qui en conservent un dans leur centre.

jeu de sagesse du tibet Bardo

Tu offres également un mala, un magnifique bracelet de perles blanches ! C’est pour nous attirer la chance ? Je l’ai toujours au poignet désormais ! Merci !

Je suis moi même très surprise de constater que le petit bracelet en pierre de howlite blanche avec le bouddha plaît autant. Toutes les personnes qui ont acheté le Jeu me disent toutes qu’elles ne quittent plus leurs bracelets et que dès qu’elle le porte, cela leur porte chance ! Je ne peux moi-même l’expliquer ! lol

Enfin il y a de l’encens : quel est son parfum ? Comment doit-on l’utiliser dans le cadre du jeu ?

L’encens qui est de l’encens tibétain traditionnel s‘appelle Potala et porte le nom du palais emblématique de Lhassa, demeure du Dalaï-lama.

Il s’utilise pour la méditation, et il est donc très bien pour jouer au Jeu de sagesse du Tibet, afin de se détendre grâce aux vertus des plantes qu’il contient. La savante combinaison des plantes médicinales et odoriférantes qui le compose font de lui un encens exceptionnel de qualité supérieure.

Penses-tu que le livret pourrait être réduit à la taille de la carte des Souhaits de passage afin de rendre le tout un peu plus compact et que tout rentre dans un coffret plus solide ? D’ailleurs, qu’aimerais-tu améliorer ?

Alors le livret existe déjà à la taille de poche. J’ai crée deux formats. Une grande boite, avec un grand livret prévus généralement pour rester à la maison et une petite boite avec un petit livret de poche pour emmener avec soi ou en voyage. Je ne t’ai envoyé que la grande boite.

Pour l’amélioration éventuelle, je préférerais voir avec un éditeur potentiel, pourquoi pas ?

As-tu démarché des éditeurs, notamment de bouddhisme tibétain ? Qu’aimerais-tu, en terme d’édition ?

Non pour l’instant j’ai éprouvé le besoin de faire une pause, et en terme d’édition je souhaiterais qu’elle soit la plus large possible, pour toucher le plus de monde possible et le faire connaître, évidemment. Le jeu est déjà fait en anglais et est actuellement en cours d’impression pour l’Allemagne dans un centre bouddhiste qui serait intéressé éventuellement pour le mettre en vente.

Comment peut-on t’aider ? As-tu mis en place un crowdfunding, une « cagnotte » internet style tepeee ou paypal.me, afin de financer ton jeu ?

Je n’ai pour l’instant installé aucune cagnotte d’aide, et ai pratiquement tout financé moi-même, sachant que je n’ai pas d’emploi, du à des problèmes de santé.

Peut-on te commander un jeu ? Comment te contacter ? As-tu un site ou un blog ?

On peut me commander un Jeu sur facebook en message pour le moment en attendant un site internet qui est actuellement en cours de construction.

claire briard 1

J’aurais mille questions à te poser, aussi je passe maintenant à ces quelques questions traditionnelles qui closent mes entretiens : ainsi, qu’aimerais-tu ajouter au sujet de ton Jeu de sagesse du Tibet ?

Je souhaite qu’il puisse ouvrir les consciences des petits et des grands et qu’il aide  à un monde meilleur. C’est tout. Ce Jeu permet aussi de donner une continuité, une existence au Tibet dans le temps, une identité à ce pays magnifique qui a été envahi et colonisé par la Chine; et qui malheureusement n’est plus.

Penses-tu que le nombre de gens qui s’éveillent grandit ou s’enfonce-t-on dans le Kali yuga ?

Je pense que c’est les deux en même temps qui se produisent

Je suis étonné que certains méditants avec qui je médite, et qui médite depuis moins longtemps que moi, se mettent à enseigner la méditation ou prétendent avoir connu l’Éveil, bref, ils ont à peine mis leurs orteils dans le bouddhisme qu’ils se prennent pour des maîtres… Je trouve cela tellement prétentieux ! Constates-tu cela aussi autour de toi ?

Non, comme partout il y a des débordements ou des déviances diverses parfois, car nous sommes tous de simples êtres humains, et toujours en prise directe avec le Samsara

Quelle chose scandaleuse te révolte dans le bouddhisme (ou pas!) ?

Rien ne me révolte dans le Bouddhisme.

Quel est le meilleur des enseignements spirituels ?

L’humilité, la bonté et le calme mental.

Pour quoi devons-nous nous battre aujourd’hui ? Qu’est-ce qui nécessite de la part de chaque humain une attention toute particulière ?

Pour sauver la planète de la pollution, les animaux de la barbarie, et donner une chance à la Paix  sur cette terre.

Quels sont les 3 livres incontournables, importants pour toi, pas forcément bouddhistes, dont tu aimerais que je parle sur Livres Bouddhistes ?

Un livre de Chogyam Trungpa, Un livre du Dalai-lama et un livre du Dzogchen.

Résumes-toi, littéralement, en trois mots, trois adjectifs s’il-te-plaît :

Bouddhiste spirituelle déterminée

jeu de sagesse du tibet ANGLAIS

Prépares-tu autre chose comme un livre ou un autre jeu par exemple ?

Oui, le guide pour le Bardo, et le Jeu de l’Éveil du Bouddha sous forme de jeu de société comme un Jeu de l’Oie avec des minis Bouddhas et le but étant d’ atteindre le Nirvana avec des dés et des cases, sont dans mes futurs projets.

Que penses-tu de l’existence humaine ?

Belle, inévitable, parfois une épreuve.

Merci encore pour cet entretien ! Livresbouddhistes.com te sera toujours ouvert ! Les derniers mots sont pour toi..

Merci à tous les êtres sans qui ce jeu n’aurait jamais existé !

Puisse-t-il être bénéfique à tous et rendre l’humanité un peu plus meilleure qu’elle ne l’est grâce à la sagesse du Bouddha et la chaleureuse compassion tibétaine unis pour un monde meilleur.

Merci.

 

 

* S’il-Vous-Plaît, faites un don :

* Soutenez mon travail : https://www.paypal.me/jodekeerschieter

Claire Briard, Artisanat, Perfectionnement spirituel, Développement personnel, Jeu, Jeu de Sagesse du Tibet, Bouddhisme tibétain, Tradition Kagyu, Livre bouddhiste, Livre bouddhisme, Vigilance, Attention, Observation de soi, Chènrézi-Tchenrézi, Karma, Bardö, Méditation tibétaine, Méditation Shamata (Quiétude mentale), Entretien, Interview, Rencontres,

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :