Asuka RYÔKO & Yann AUCANTE – Dôgen, le fondateur de l’école Zen Sôtô

(250) Asuka RYÔKO & Yann AUCANTE – Dôgen, le fondateur de l’école Zen Sôtô
Biographie (1), suivi d’Au-delà de la haine (2) puis d’Entretiens avec des moines Zen (3)
Editions de l’Harmattan
ISBN : 978-2-296-55692-8
01/01/2012 • 244 pages – 24 euros

Recension dédiée à RENCONTRE AVEC PATRICK ‘SONTOKU’ MALLE (Funzo Dojo Zen d’Halluin)

*** Mon Avis est plus bas ***

Asuka RYÔKO & Yann AUCANTE - Dôgen

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=35899&razSqlClone=1

 

 

 « Ce livre relate avec justesse et réalisme la vie de celui qui fut l’introducteur du Zen Sôtô au Japon et qui est considéré comme l’un des plus grand maîtres du Zen : Dôgen Zenji (1200-1253). Romancée et écrite à la première personne, cette biographie n’en demeure pas moins très fidèle à la réalité, puisqu’elle s’inspire directement de traduction de textes originaux et qu’elle enrichit même, par certains aspects, les dernières recherches des spécialistes japonais.
 En complément, suit une nouvelle, composée par Kikuchi Kan en 1919, qui nous plonge au coeur de l’histoire de Zenkai, moine de l’école Zen Sôtô de la fin de l’époque Edo, qui creusa de ses propres mains durant plus de vingt-et-un ans un tunnel de trois cent soixante-quatre mètres. Le lecteur sera ici plongé dans une sorte de « creusée spirituelle », un bel exemple de sagesse et de compassion.
 Enfin, pour donner une vue plus exhaustive du Zen, les auteurs ont traduit trois entretiens qu’ils ont menés avec des moines dans lesquels ceux-ci exposent leur vision du bouddhisme et comment cette pensée et cette pratique peuvent enrichir la vie de chacun. »

 Asuka Ryôko a étudié la langue française à l’université Aoyamagakuin (Tokyo). Elle a réalisé un dictionnaire franco-japonnais des termes bouddhiques à l’Institut Hobogirin de Kyoto, puis, en 1997, a fondé l’Institut Asuka, qui vise à présenter au public francophone la sagesse du Japon d’autrefois. Cet ouvrage, qu’elle a coécrit et traduit avec Yann Aucante est le huitième volume des Oeuvres classiques du bouddhisme japonais.

*** Mon Avis ***

Excellent ouvrage pour découvrir Dôgen et le Zen Sôtô, à lire absolument !

 

 Voici un ouvrage indispensable que j’ai découvert au Dojo Zen d’Halluin, et que je me suis empressé alors d’acheter : et j’ai bien fais, car, bien que ce soit une biographie romancée dans la première partie (110 pages environ) et cela me rendait sceptique, je l’ai finalement dévoré, d’une traite, et j’ai fais très bonne chère.
 Et ce n’est pas une simple biographie : c’est plutôt une autobiographie imaginaire, Asuka Ryôko faisant parler Dôgen (grâce aux sources dont elle dispose). Cela donne un journal très vivant du maître fondateur du Zen Sôtô. Un vrai régal. Et Yann Aucante, qui est son traducteur, délivre ici un travail magistral (c’est aussi une collaboration car Asuka Ryôko parle français).

 Asuka Ryôko et Yann Aucante ont ainsi à ce jour, composé huit « Oeuvres classiques du bouddhisme japonais » publiées chez L’Harmattan.
 Je ne vais pas vous en dire de trop sur cette « vie de Dôgen par lui-même » mais elle est délicieuse et succulente : je ne me suis jamais senti aussi proche d’un maître bouddhiste. C’est exceptionnellement bien écrit ! Asuka Ryôko imite pour cela un style d’une oeuvre nommée Komachi-Zoshi (XIV-XVIème siècle).

 A la suite dans cet ouvrage, se trouvent :
– une partie consacrée aux successeurs de Dôgen
– un entretien réalisé par l’écrivain Tatematsu avec le maître de Eihei-ji, Ekiho Miyazaki, âgé de 104 ans, dont on trouve le reportage sur internet sous le titre « Une vie de moine zen » (NHK 2004).
– une chronologie de Dôgen
– des planches d’époque illustrant la vie de Dôgen
– puis des photos de monastères et temples du Zen Sôtô

 Puis l’on lit une nouvelle absolument magnifique, « Au-delà de la haine », contant l’histoire véridique du samourai Zenkai, écrite par Kikuchi Kan (1888-1948). C’est la plus belle histoire japonaise que je n’ai jamais lu. Elle est surpuissante.
 Zenkai est un meurtrier qui va se racheter en creusant de ses mains et outils, en 21 ans (!) un tunnel dans la roche de la montagne sur 364 mètres (!), qui permit ainsi aux habitants de ne plus mourir en voulant la contourner. Des photos illustrent la réalité de cette folle histoire. Si vous voulez être touché au plus profond de votre être, lisez ça… Inoubliable…

 Enfin, on lit deux entretiens très instructifs, réalisés par Asuka Ryôko et Yann Aucante :
– le premier avec les moines Yoshimoto Jyoho, Morita et Nakano Tozen du temple Soji-ji de l’école Zen Sôtô
– le second avec le moine Mita du temple Kencho-ji de l’école Zen Rinzaï

 Bref, vous l’aurez compris : c’est un opus qui vaut son pesant d’or ! Je ne me séparerais jamais de cet ouvrage exceptionnel, que je place dans mon TOP 20 Bouddhisme. Si vous ne l’avez pas : il vous le faut !

 Excellente lecture !

Zui Ho.

* S’il-Vous-Plaît, faites un don, soutenez mon travail : https://www.paypal.me/jodekeerschieter & https://fr.tipeee.com/livresbouddhistes-com

Asuka Ryôko, Yann Aucante, Dôgen (Eihei Dôgen Zenji), Biographie, Autobiographie, Journal imaginaire, Roman historique, Illustrations, Ekiho Miyazaki, Zenkai, Kikuchi Kan, Japon, Japon ancien, Editions L’Harmattan, Livre bouddhiste, Livre Bouddhisme, Tradition Zen Sôtô, Bouddhisme Zen, TOP 20, Entretiens, Histoire du Zen, Ouvrage de référence

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :