KÛKAI (Kôbô Daishi) – La vérité finale des trois enseignements

(271) KÛKAI (Kôbô Daishi) – La vérité finale des trois enseignements
Traduction, Introduction et commentaire : Allan Georges Grapard
Editions Poiesis – Diffusion Payot
ISBN-13: 978-2905525024
01/04/1985 – 121 pages – 78 FF

kukai cover

*** Mon Avis est plus bas ***

*** 4 ème de couverture ***

kukai back (1)

*** Mon Avis ***

Apprendre le Bouddhisme Shingon gràce à des contes allégoriques !

 

 Je suis très heureux de vous parler un peu de ce livre mystérieux et pas facile à trouver, de Kûkai (ou Kukaï) : « La vérité finale des trois enseignements ». J’aime parler de ces bouddhismes inconnus ou méconnus en France, et très peu pratiqués.
 Rappelez-vous, j’ai récemment parlé d’un livre monumental sur le bouddhisme ésotérique japonais, le Shingon, de Taikô YAMASAKI – Le Shingon-Mikkyo, Doctrine secrète de l’initiation japonaise
 Ici se brassent des idées, des pensées, des réflexions de Kûkai (774-835) autour des trois enseignements – Confucianisme, Taoïsme et Bouddhisme – dont Kûkai cherche à infuser l’essence finale, la vérité finale, « à faire le point », à donner son point de vue final à leurs sujets, car ces trois enseignements professés en Chine, dans les Corées, au Vietnam et au Japon, s’interpénètrent particulièrement dans ce dernier pays, mais aussi se combattent, et ce continuellement… cela sous l’oeil des prêtres du Shintô ! Le Japon vit ainsi une telle guerre religieuse depuis 800 ans quand Kûkai réagit pour mettre tout le monde d’accord.

 Allan Georges Grapard réalise ici un formidable travail d’Introduction historique, politique et spirituelle, érudite même, du Bouddhisme Shingon au travers de la Chine et du Japon antiques, et apporte une traduction de qualité (accompagnée de nombreuses notes) aux maigres écrits de Kûkai – maigres ne veut pas dire sans valeur, bien au contraire !
 « La vérité finale des trois enseignements » (ou Sangô-shiiki) est « une réflexion sur l’histoire chinoise d’alors et l’expression personnelle du souci de Kûkai d’établir fermement le bouddhisme dans son pays ». Le Bouddhisme apparut pourtant au Japon au premier siècle, mais il connut beaucoup de batailles pour s’imposer petit à petit.
 Il existe deux versions du texte du Kûkai : ‘Sangô-shiiki’ ou « La vérité finale des trois enseignements » – et ‘Rôko-Shiiki’ ou « La vérité finale pour les Sourds et les Aveugles ». L’introduction et le poème de conclusion diffèrent entre chacune des versions, avec 306 adaptations mineures.
 Allan Georges Grapard estime que le ‘Rôko-Shiiki’ fut « le premier jet » et que le ‘Sangô-shiiki’ soit la version finale de Kûkai.

 Kûkai, qui déclare comme le Bouddha s’être éveillé grâce « à l’Etoile Lumineuse », écrivit ces Trois enseignements suite au comportement déviant et débauché d’un cousin germain, surnommé Sieur Croc de Sangsue. Il lui imagine alors plusieurs maîtres ‘fantasques’ pour donner ces enseignements : Docteur Poil de Tortue, Sieur Corne de Lapin, l’anachorète Ultra-Vide, et le moinillon Nom D’emprunt.
 Voici donc finalement Quatre « récits » imaginaires, folkloriques, mais qui sont des contes allégoriques, voire humoristiques et sardoniques, permettant en leur forme de moyen habile, d’inculquer la doctrine bouddhique shingon au cousin germain de mauvaise vertu. Heureusement que les notes en nombre sont là pour nous guider !
 Je pense que c’est ici un ouvrage de référence sur le bouddhisme Shingon : le formidable travail d’Allan Georges Grapard nous permet justement d’en prendre possession sans que nous nous perdions – je le conseille toutefois aux habitués des textes ésotériques du bouddhisme. Il faut nécessairement décrypter le langage imagier de Kukaï afin de saisir l’enseignement final – et ésotérique malheureusement – des trois religions fondamentales de l’Asie.

Bonne lecture !

Zuihô.

* S’il-Vous-Plaît, faites un don, j’ai besoin de votre aide ! Soutenez mon travail :
https://www.paypal.me/jodekeerschieter & https://fr.tipeee.com/livresbouddhistes-com

Kûkai ou Kukaï (Kôbô Daishi), Allan Georges Grapard, Editions Poiesis, Bouddhisme japonais, Japon, Confucianisme, Tao, Taoïsme, Bouddhisme Shingon, Bouddhisme ésotérique, Livre Bouddhisme, Livre bouddhiste, Ouvrage de référence,

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :