Motohisa YAMAKAGE – Shinto. Sagesse et pratique

(299) – Motohisa YAMAKAGE – Shinto. Sagesse et pratique

Traduction de l’anglais par Laurent Strim
Préface de Paul de Leeuw

Recension du 15/10/2019

*** DONNEES ***

Editions Sully
ISBN-13 : 978-2354321253
28/03/2014 – 220 pages – 20euros

Motohisa YAMAKAGE - Shinto. Sagesse et pratique

*** MON AVIS EST PLUS BAS ***

https://www.editions-sully.com/l-145-shinto.html

https://www.amazon.fr/Shinto-Sagesse-pratique-Motohisa-Yamakage/dp/2354321252

*** 4ème DE COUVERTURE ***

1) 2014 : Le but de ce livre est de présenter l’essence et les différents aspects spirituels du shinto en des termes aisément compréhensibles. Le shinto est la conscience qui sous-tend la mentalité japonaise, le fondement de la culture et des valeurs du Japon. En tant que tradition spirituelle autochtone, nombre de ses formes extérieures et de ses pratiques sont spécifiquement japonaises, mais son essence est valable pour toute l’humanité et particulièrement pertinente pour notre monde moderne.
 L’essence du shinto se trouve dans notre relation et notre interdépendance avec les kamis, qui représentent la dimension spirituelle, invisible, qui traverse toutes choses, les êtres vivants, la nature, le monde matériel. Ainsi, le shinto préconise de vivre au sein de la nature plutôt que d’essayer de la dominer, il valorise l’union du sacré et du profane, et porte une attention particulière aux arbres et à l’eau, source de vie et de purification du corps et de l’âme. Il est également une méthode d’entraînement mental et spirituel, qui forme un savoir global et vaste, et conduit à réaliser son moi véritable, le kami présent en chacun d’entre nous.

2) 2012 : Le Shinto est la religion ancestrale des Japonais, un ensemble de rites, de croyances, de mythes, de pratiques de purification et de lieux sacrés, qui sont autant de liens entre le monde des humains et celui des kamis, les divinités omniprésentes de la nature. Le Shinto est au coeur de la mentalité et de la spiritualité japonaises, et il est à la fois l’un des fondements de l’originalité et de la culture du Japon tout en ayant un caractère universel, notamment dans son rapport de la nature. Cet ouvrage nous présente par touches successives puisque le Shintô est très divers, et n’a ni dogme, ni institution ce qui en constitue son essence, son rapport au monde et aux kami, et sa pratique dans sa dimension personnelle. Il nous fait ressentir le mystère de son monde spirituel et nous initie, pour la première fois, aux techniques corporelles et rituelles qui ont été transmises depuis d’innombrables générations.

Biographie de l’auteur :
Motohisa Yamakage, né en 1925, est le 79e grand maître du Yamakage Shintô. Il a joué un rôle majeur dans la diffusion de l’ancien Shintô, et le renouveau de ses valeurs et de ses pratiques, tant au Japon qu’en Occident (il fût l’un des maîtres de Jean Herbert). Il est l’auteur de très nombreux ouvrages en japonais.

*** DÉDICACE PERPÉTUELLE ***

Cette recension est dédiée notamment à mes Bienfaiteurs, qui ont sauvé le site : https://livresbouddhistes.com/bienfaiteurs-tipeee-paypal/

* S’il-Vous-Plaît : partagez cette recension & abonnez-vous à Livresbouddhistes.com
* S’il-Vous-Plaît, faites un don : je ne rigole pas, j’ai besoin de votre aide ! Soutenez mon travail :

https://www.paypal.me/jodekeerschieter OU https://fr.tipeee.com/livresbouddhistes-com

*** MON AVIS ***

UN OUVRAGE DE RÉFÉRENCE SUR LE SHINTÔ

 

 C’est en traitant ce magnifique livre de Emiko KIEFFER – Le Shintô, la source de l’esprit japonais, tellement poétique et informatif, que j’ai eu envie de parler de ce premier ouvrage de Motohisa YAMAKAGE – « Shinto. Sagesse et pratique ».
 Il existe peu d’ouvrages traitant clairement du Shintô dans le domaine francophone. Aussi, la première édition date-t-elle de 2012, et la seconde de 2014, car il fallut vite pallier à la demande !
 Nous avons ainsi, également chez Sully (qui a un flair incroyable), un autre ouvrage de référence sur le Shintô, qui fait l’unanimité chez ses lecteurs.

 Ce bel ouvrage – émaillé de nombreuses photos, calligraphies et dessins – est extrêmement complet, et détaille de long en large l’intellectuel, le spirituel et le rituel de cette religion ancestrale et indigène du Japon : Sagesse et Pratique donc, de ce culte dont on se fait beaucoup d’idées, floues par ailleurs, et qui nécessitait donc un guide, un manuel du Shintoïsme, pour les Occidentaux qui voient en cette religion multimillénaire un véritable mystère.
 Comme les Japonais le disent : « les Japonais naissent shintô, se marient catholiques, et finissent en bouddhistes« . Les Japonais abandonnent la pratique du Shintô, sans pour autant abandonner son esprit et le respect dû à cette tradition ancienne.

 Pour au temps, le Shintô étant tellement à l’opposé de tout ce que l’on peut connaître en Occident, qu’une lecture de cet ouvrage, empli de termes japonais, ne suffira pas. Vous ne pourrez saisir cette religion et ses notions sacrées du premier coup. Vous devrez le relire plusieurs fois. Ce n’est pas qu’il est difficile : c’est que cette pensée nous est simplement étrangère. Vous pourrez aussi vous aider du livre d’Emiko Kieffer. Les us-et-coutumes des Japonais ne sont guère évidents et peuvent dérouter. Par exemple, allez vous référer également aux ouvrages suivants, afin d’en savoir plus sur l’esprit japonais : Yoko ORIMO – Comme la lune au milieu de l’eau : Art et spiritualité du JaponLeonard KOREN – Wabi-sabi à l’usage des artistes, designers, poètes & philosophes et Leonard KOREN – Wabi-Sabi : pour aller plus loin.

 Il n’empêche que le joli opus de Motohisa Yamakage nous emmène dans un univers d’une grande poésie, d’une grande sagesse, imagées de sanctuaires magnifiques, de montagnes embrumées, de forêts humides, et, évidemment, de séismes, d’océan et parfois, de colères volcaniques. On rêve d’autant plus avec le Shintô, qui habite la nature et est habité par les esprits de ces lieux naturels.
 Il faut ajouter que le Shintô présenté dans ce livre, est celui d’un érudit (une référence mondialement connue et traduite), d’un grand maître ! Mais d’un spécialiste de sa tradition familiale, les Yamakage. On peut donc penser que chaque famille de prêtres shintô a ses rites, traditions et notions, en plus de son sanctuaire. Autant de shintoïsmes que de lignées sacrées donc…

 Je le place évidemment dans mon TOP20. Si vous ne l’avez pas, achetez-le : il est merveilleux !

 Gasshô !

Bonne et agréable lecture !

Zuihô

* S’il-Vous-Plaît : partagez cette recension & abonnez-vous à Livresbouddhistes.com
* S’il-Vous-Plaît, faites un don : je ne rigole pas, j’ai besoin de votre aide ! Soutenez mon travail :

https://www.paypal.me/jodekeerschieter OU https://fr.tipeee.com/livresbouddhistes-com

Mots-clés :
Motohisa Yamakage, Editions Sully, Manuel de Shintoïsme, Shintô, Shintoïsme, Voie des Kami, Religion ancestrale, Religion indigène, Polythéisme, Chamanisme, Folklore japonais, TOP 20, Ouvrage de référence, Illustrations, Traduction, Japon,

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :