Anonyme & Philippe-Edouard de Foucaux – Lalitavistara : L’histoire traditionnelle de la vie du Bouddha Çakyamuni

(302) – Anonyme & Philippe-Edouard de Foucaux – Lalitavistara : L’histoire traditionnelle de la vie du Bouddha Çakyamuni
Traduction du sanskrit par Philippe-Edouard de Foucaux

Recension du 21/10/2019

*** DONNÉES ***

Editions Les Deux Océans
ISBN-13 : 978-2866810221
16/03/1992 – 450 pages – 30.43 euros

Lalitavistara

*** MON AVIS EST PLUS BAS ***

http://www.editions-tredaniel.com/le-lalitavistara-p-6727.html

https://www.amazon.fr/Lalitavistara-lhistoire-traditionnelle-bouddha-Cakyamuni/dp/2866810228

*** 4ème DE COUVERTURE ***

Cette histoire qui retrace la vie du Bouddha dans une grande fresque où la légende corrobore son enseignement est considérée comme un document de référence du bouddhisme primitif.

*** DÉDICACE PERPÉTUELLE ***

Cette recension est dédiée notamment à mes Bienfaiteurs, qui ont sauvé le site : https://livresbouddhistes.com/bienfaiteurs-tipeee-paypal/

* S’il-Vous-Plaît : partagez cette recension & abonnez-vous à Livresbouddhistes.com
* S’il-Vous-Plaît, faites un don : je ne rigole pas, j’ai besoin de votre aide ! Soutenez mon travail :

https://www.paypal.me/jodekeerschieter OU https://fr.tipeee.com/livresbouddhistes-com

*** MON AVIS ***

LA RÉFÉRENCE A LIRE SUR LA VIE DU BOUDDHA

 Dans « les Classiques du bouddhisme mahâyâna », collection des éditions Les Deux Océans, figure un ouvrage capital composé en 1882/83, tout comme chez Gallimard figure un autre classique, celui d’Edith NOLOT – Entretiens de Milinda et Nâgasena.
 En effet, le « Lalitavistara : L’histoire traditionnelle de la vie du Bouddha Çakyamuni » (ou Çàkya-Mouni) est une biographie centrale dans les plus anciennes traditions bouddhiques, lui aussi, ce qui en fait un classique depuis des siècles.
 Le terme de Lalitavistara signifie en sanskrit « le développement des jeux », ce qui fait penser aux jeux de la « Līlā, [qui] est dans l’hindouisme un jeu et un drame. La Līlā divine est le « jeu divin » avec le monde. Līlā, [qui] est dans l’hindouisme le ballet divin des âmes, c’est-à-dire la danse cosmique orchestrée par les divinités. Dans la philosophie indienne, c’est le jeu de la divinité qui se cache derrière les apparences du monde phénoménal (māyā)« . N’oublions pas que le Dharma du Bouddha est un hindouisme : une réforme révolutionnaire partielle de celui-ci.

« Le Lalitavistara Sūtra (Soutra de la Multitude d’actions merveilleuses) est un sûtra décrivant la vie du Bouddha Shākyamuni) selon la tradition Mahāyāna.
Dans cet ouvrage, le Bouddha est décrit comme un être sublime qui accomplit des prodiges surnaturels : les « actions merveilleuses » sont ses interventions miraculeuses« .
 Effectivement : bien que l’on puisse rattacher le Lalitavistara à la tradition ancien du Theravada, il possède un decorum et un merveilleux fantastique tels que l’on en découvre dans l’immense Soutra du Lotus. Le Lalitavistara est une sorte de biographie syncrétique pour les bouddhismes de son époque.

 Le fait que cet ouvrage soit un fac-similé (d’excellente qualité de reproduction) de l’édition Leroux de 1884 n’incitera peut-être pas à donner plus d’envie de le lire. Peut-être qu’une mise en page plus moderne rendrait sa lecture plus attractive. Mais bon, ce n’est que mon avis. En fin de compte, il est excellemment traduit directement du sanskrit, et il est agréable à lire, alors ne vous arrêtez pas à son apparence.
 Par ailleurs, l’ouvrage est l’oeuvre érudite du savant Philippe-Edouard de Foucaux qui fournit ici un fabuleux travail de traduction, exposant à la fois la vie du Bouddha, et nombre d’enseignements de toutes sortes. Il est très riche, et un vrai trésor et régal à lire.
 D’ailleurs, Philippe-Edouard de Foucaux (1811-1894) a publié préalablement en 1870, une étude sur le Lalitavistara (qu’on écrit aussi Lalita Vistara).
 On doit également souligner le fait que F-E de Foucaux expose dans l’Introduction, les débats occidentaux de son époque au sujet de l’âme et de l’esprit selon le bouddhisme ancien : c’est passionnant !

 Ouvrage de référence absolue sur la vie de Bouddha Çakyamuni, il devrait figurer dans toute bibliothèque de bouddhiste, car elle est bien « l’histoire traditionnelle » de sa vie, celle que l’on se transmit de siècle en siècle, mariant en son sein prose et poésie, biographie et enseignements cruciaux.

 Bonne et agréable lecture !

Zuihô

* S’il-Vous-Plaît : partagez cette recension & abonnez-vous à Livresbouddhistes.com
* S’il-Vous-Plaît, faites un don : je ne rigole pas, j’ai besoin de votre aide ! Soutenez mon travail :

https://www.paypal.me/jodekeerschieter OU https://fr.tipeee.com/livresbouddhistes-com

Mots-clés :
Lalitavistara, Çakyamuni Bouddha, Philippe-Edouard de Foucaux, Traduction, Inde, Bouddhisme Theravada, Livre bouddhiste, Livre bouddhisme, Bouddha Shakyamuni, Ouvrage de référence, Biographie de Bouddha, Vie du Bouddha, Philosophie du Bouddha

Publicités

2 commentaires sur “Anonyme & Philippe-Edouard de Foucaux – Lalitavistara : L’histoire traditionnelle de la vie du Bouddha Çakyamuni

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :