Jean-Noël ROBERT – Petite histoire du Bouddhisme. Religion, cultures et identités

(321) Jean-Noël ROBERT – Petite histoire du Bouddhisme. Religion, cultures et identités

Recension du 05/11/2019.
Dernière révision le 07/11/2019.

>>> AVERTISSEMENTS <<<

*** MON AVIS EST PLUS BAS ***
*** L’Avis publié sur Livresbouddhistes.com est toujours la version de référence ***
*** Les Mots-clés en toute fin rassemblent toutes les notions du livre…
…sans qu’elles soient forcément toutes développées dans cette recension ***

Éditions : Librio
ISBN : 978-2290174005
Pages : 96
Sortie le : 14/11/2018
Prix : 3 euros

(321) Jean-Noël ROBERT - Petite histoire du Bouddhisme

*** MERCI DE SOUTENIR LIVRESBOUDDHISTES.COM ***
*** MERCI DE VOUS ABONNER ***

*** DÉDICACE PERPÉTUELLE ***

Cette recension est dédiée notamment à mes Bienfaiteurs, qui ont sauvé le site en 2019 :
https://livresbouddhistes.com/bienfaiteurs-tipeee-paypal/

* S’il-vous-plaît : Partagez & Abonnez-vous à Livresbouddhistes.com !!!
* S’il-vous-plaît : Je ne ris pas, ce n’est pas mon travail !
* Soutenez mes efforts :
_1_ https://www.paypal.me/jodekeerschieter
OU
_2_ https://fr.tipeee.com/livresbouddhistes.com
OU
_3_ Faites-moi don de livres bouddhiques !

*** LIENS ***

lien 1 – Auteur : https://www.college-de-france.fr/site/jean-noel-robert/index.htm
lien 2 – Editeur : https://editions.flammarion.com/Catalogue/librio/histoire/petite-histoire-du-bouddhisme
lien 3 – Amazon : https://www.amazon.fr/Petite-histoire-bouddhisme-Religion-identités/dp/2290174009
lien 4 – Babelio : https://www.babelio.com/livres/Robert-II-Petite-histoire-du-Bouddhisme-Religion-cultures-e/1184218

*** 4ème DE COUVERTURE ***

« Je prends refuge dans l’Éveillé (le Bouddha); je prends refuge dans la Loi (le Dharma); je prends refuge dans la communauté monastique (le Samgha) ».

Contemplation, méditation, travail sur soi… le bouddhisme fascine. Depuis plus d un demi-siècle, il séduit le monde entier par la variété de ses pratiques et de ses approches.
Qui était Bouddha ? Qu est-ce que le Grand Véhicule ? Comment et pourquoi le bouddhisme est-il arrivé en Occident ? Jean-Noël Robert pose des questions, propose des réponses et offre, avec cet ouvrage synthétique et clair, des pistes d étude d un mode de pensée en plein essor.

Spécialiste du bouddhisme japonais, Jean-Noël Robert est directeur d’études A l’Ecole pratique des hautes études, membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, et professeur au Collège de France. Il est l’auteur de Quatre courts traités sur la Terrasse Céleste (Fayard, 2007).

***************
* MON AVIS *
***************

BON POUR LE SERVICE ! BONNE DÉCOUVERTE DU BOUDDHISME !

« Le mal, que l’on s’en abstienne,
Le bien, que l’on s’y consacre,
La pensée, qu’on la purifie;
Telle est la doctrine des Éveillés. »

 Je l’ai déjà dis il y a peu de temps :  » Être publié par Librio, c’est une chance inestimable : vous faites passer un texte essentiel – car les Librio sont peu épais, la qualité est exigée – qui sera vendu facilement vu son faible prix, aux étudiants comme aux démunis : ce devrait être un exemple pour tout éditeur spirituel. Ce modèle d’édition est parfait pour transmettre le Dharma, quelle que soit la tradition spirituelle ou la religion que l’on souhaite faire connaître. Je ne peux pas ouvrir de maison d’édition, mais si je le pouvais, c’est de cette manière que je le ferais, l’important étant de transmettre à moindre frais pour des gens qui souhaitent, facilement, aisément, avoir accès à la sagesse ». Ajoutons que de tels livres se lisent rapidement.

Jean-Noël Robert fait partie des grands spécialistes français du bouddhisme, et il nous offre ici une histoire, une découverte du bouddhisme, condensée en moins de 100 pages. Vous pouvez donc lui faire confiance avec ce Librio. Jean Baubérot dit de lui dans l’Avant-Propos : « Jean-Noël Robert est professeur titulaire de la chaire de bouddhisme japonais à l’EPHE et la renommée scientifique de ses travaux, l’autorité de ses traductions ont fait de lui un membre éminent de l’Académie des inscriptions et belles-lettres. (…) C’est une géohistoire du bouddhisme qu’il nous propose, rendant accessible ses diverses formes, montrant leur originalité, leur richesse et, in finie, leur contribution à un universel toujours en devenir ».

Voilà, cela dit, que trouve-t-on dans cet opuscule ? Il est articulé malgré ses dimensions, en 13 chapitres – et 4 parties telles que je les ai découpées :
I. Le bouddhisme parmi les religions

II. Le Bouddha, premier des Trois Joyaux
III. Le Dharma, deuxième Joyau
IV. Le Samgha, troisième Joyau
V. Les Trois Corbeilles
VI. Le Grand Véhicule et le tantrisme

VII. Le passage en Asie centrale et en Chine
VIII. Du Tibet à la Mongolie
IX. De l’Asie du Sud-Est au retour en Inde
X. De la Corée au Japon

XI. Le bouddhisme et ses langues
XII. Le bouddhisme en Occident
XIII. La critique des études bouddhiques

On observe donc que Jean-Noël Robert aborde les doctrines bouddhiques tout en nous faisant faire un large voyage dans les pays bouddhistes, en suivant à la trace les différentes traditions qui les parcourent. C’est très bien fait. Jean-Noël Robert conclut son premier chapitre ainsi : « Le bouddhisme est une religion multiforme sur laquelle il est bien difficile de porter des affirmations définitives. Par sa capacité à s’adapter à des cultures extrêmement diverses, il présente une richesse singulière, ce qui rend son étude si attachante même pour celui qui ne le pratique pas comme croyant ».

Juste après, dans le second chapitre où il dépeint la vie du Bouddha Shakyamuni, Jean-Noël Robert nous détaille la fin de vie de celui-ci, si l’on peut s’exprimer ainsi. Je le relève car cette explication est très claire : « Il est définitivement délivré de la condition humaine et s’il reste encore dans le monde, c’est en quelque sorte pour achever de « brûler » le reste de carburant qui propulse les hommes hors de l’existence, le Karma, ou conséquence des actes accomplis, mais il est en réalité au-delà de ces liens. Au terme d’un demi-siècle, arrive le grand soir où il ne reste plus rien pour soutenir cette ultime existence : le Bouddha disparaît dans l’Extinction définitive à quatre-vingts ans; il a complètement épuisé les conséquences de ses actes, livré son message et il s’éteint comme le feu lorsqu’il n’y a plus de combustible. C’est l’entrée dans l’Extinction, en sanscrit le Nirvâna, qui diffère de la mort « ordinaire » en ce qu’elle n’est pas suivie d’une renaissance dans le cycle des vies et des morts ».

En fin d’ouvrage, on trouve un tableau chronologique bien pratique, une carte et une petite bibliographique de bon aloi.

Je vous le conseille fortement. A trois euros, vous ne risquez rien à le lire !

Bonne et très agréable lecture !

ZUIHÔ

* S’il-vous-plaît : Partagez & Abonnez-vous à Livresbouddhistes.com !!!
* S’il-vous-plaît : Je ne ris pas, ce n’est pas mon travail !
* Soutenez mes efforts :
_1_ https://www.paypal.me/jodekeerschieter
OU
_2_ https://fr.tipeee.com/livresbouddhistes.com
OU
_3_ Faites-moi don de livres bouddhiques !

*** MOTS-CLÉS :
Livre bouddhiste, Livre bouddhisme, Jean-Noël Robert, Bouddhisme, Découverte du bouddhisme, Ouvrage de référence, Librio, Trois Joyaux, Prise de refuge, Bouddha Shakyamuni, Nirvana, Nobles Vérités, Noble Octuple Sentier, Trois Corbeilles (Tripitaka), Bodhisattva, Bouddhisme tantrique, Mahâyana, Vajrayana, Theravâda, Histoire du Bouddhisme, Canons bouddhiques, Bouddhisme Occidentalisé, Bouddhismes d’Occident

Publicités

Un commentaire sur “Jean-Noël ROBERT – Petite histoire du Bouddhisme. Religion, cultures et identités

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :