Râmana Mahârshi – La voie directe

(334) Râmana Mahârshi – La voie directe.
Préface de Swâmî Muktânanda.
Présentation, traduction et notes de Patrick Mandala.

Recension du 19/11/2019.
Dernière révision le XXX.

>>> AVERTISSEMENTS <<<

*** MON AVIS EST PLUS BAS ***
*** L’Avis publié sur Livresbouddhistes.com est toujours
la version de référence ***
*** Les Mots-clés en toute fin rassemblent toutes les notions du livre…
…sans qu’elles soient forcément toutes développées dans cette recension ***

*** DONNÉES ***

Éditions : Accarias-L’Originel
ISBN : 978-2-86316-259-0
Pages : 128
Sortie le : 25/09/2018
Prix : 14,50

(334) Râmana Mahârshi - La voie directe

>>> MERCI : <<<

*** SOUTENEZ LIVRESBOUDDHISTES.COM !!! ***
*** ABONNEZ-VOUS !!! ***

*** DÉDICACE PERPÉTUELLE ***

Cette recension est dédiée notamment à mes Bienfaiteurs, qui ont sauvé le site en 2019 : https://livresbouddhistes.com/bienfaiteurs-tipeee-paypal/

* S’il-vous-plaît : Partagez & Abonnez-vous à Livresbouddhistes.com !!!
* S’il-vous-plaît : Je ne ris pas, ce n’est pas mon travail !
* Soutenez mes efforts :
_1_ https://www.paypal.me/jodekeerschieter
OU
_2_ https://fr.tipeee.com/livresbouddhistes.com
OU
_3_ Faites-moi don de livres bouddhiques/asiatiques/spirituels ! (onglet Contact)

*** LIENS ***

lien 1 – Auteur :
lien 2 – Editeur : http://www.originel-accarias.com/Edition/ramana-lavoiedirecte.html
lien 3 – Amazon : https://www.amazon.fr/voie-directe-Ramana-Maharshi/dp/2863163043/ref=dp_ob_title_bk
lien 4 – Babelio : https://www.babelio.com/livres/Maharshi-La-voie-directe/793215

*** 4ème DE COUVERTURE ***

Tous les êtres aspirent toujours au bonheur constate Ramana Maharshi. Le bonheur est la nature du Soi. Afin d’atteindre ce bonheur naturel nous devons nous connaître nous-même. Il propose, pour cela, l’investigation du « Qui suis-je ? » qui est le moyen principal.
Ce livre nous révèle les méthodes employées par Ramana pour guider pas à pas son disciple. C’est ce qui fait la valeur et l’originalité de cet ouvrage. Sa particularité est cet « accompagnement » de Râmana avec le chercheur. Il diffère ainsi quelque peu des autres traductions car Bhagavân expose ici son enseignement en termes particulièrement simples, directs et vivants.
Aussi les réponses de Bhagavân Râmana sont-elles courtes, émaillées d’exemples concrets, de métaphores.

Ces instructions spirituelles sont certainement l’essentiel, les « perles » de l’enseignement de Râmana Mahârshi.

Les paroles du sage présentées ici furent recueillies et transcrites par l’un de ses plus anciens et proches disciples, A. Devarâj Mudaliar. Ces paroles furent consignées en 1945 dans son livre, Gems from Bhagavan, publié en 1965 par le Srî Râmanâsramam, (ce livre eut un tel succès qu’il fut réédité neuf fois, la dixième en 2014).

« Bhagavân nous demande de réaliser qu’il n’y a rien à être obtenu que nous n’ayons déjà. Toutes nos pratiques de méditation, concentration et contemplation, ont pour but de pacifier le mental, rien de plus. Quand nous sommes tranquilles nous entrons dans notre nature éternelle et naturelle. Nous appelons cet état de noms différents : libération, connaissance, vision directe, etc., mais en finalité ce n’est que pure tranquillité. » » Svâmî Muktânanda (extrait de la préface)

***************
* MON AVIS *
***************

EXCEPTIONNEL ! LE LIVRE Où RÂMANA MÂHARSHI VOUS ENSEIGNE DIRECTEMENT

 

« Si nous investiguons sans cesse la nature du mental, nous trouverons qu’il n’y a rien qui puisse être appelé « mental ». Ceci est la voie directe ouverte à tous ». Râmana Mâharshi.

D’abord paru en 2015 puis réédité en 2018, « La Voie directe » est le symptôme de la soif des lecteurs pour apprendre de Râmana Mâharshi et cela d’une soif toujours, sinon plus, grande aujourd’hui que lorsqu’il était vivant.
Le Sage indien est devenu une légende, voire un mythe, savamment entretenu. Chacun de ses disciples tient à nous faire partager leurs notes des enseignements de Râmana Mâharshi (1879-1950), si bien que ce dernier n’a plus rien à dire depuis longtemps, au contraire de ses disciples directs, puis indirects. Et son ashram, Srî Râmanâsramam, édite régulièrement de nouveaux livres au sujet du plus célèbre sage indien d’avant-guerre.

Ce livre sur « la voie directe » de Râmana Mâharshi connait un succès certain. C’est qu’il contient de vraies bijoux du maître indien. Voyez :
Q : Quel est ce Soi dans l’expérience présente ?
R : C’est la Lumière qui resplendit éternellement dans la grotte du Coeur [guhya hridaya] en tant que flamme de la Conscience « Je-Je » – l’éternel et bienheureux sat-chit-ânanda. Ceci est la réponse au vichâra et à son accomplissement. Le « Je » qui a déterminé et amené une quête dans sa propre nature, a enfin trouvé qu’il n’était autre que le pur Mental, l’Être immaculé, reposant de toute éternité dans la bienheureuse félicité. C’est turîya, le Quatrième [état], ou samâdhi (l’état le plus haut). »

En outre, Patrick Mandala nous informe de ceci dans son Avant-Propos : « Ce livre va vous révéler les méthodes employées par un Sage authentique pour guider pas à pas son disciple. C’est ce qui fait la valeur et l’originalité de cet ouvrage. (…) Bhagavân expose ici son enseignement, ou, pour être plus juste, témoigne de sa réalisation du Soi, en termes particulièrement simples, directs et vivants. (…) Le ton est ici celui de la transmission directe et vivante de maître à disciple. Direct. Précis. Simple. Cette transmission est issue de son expérience de l’Unité, de la Réalité. »

Telle cette implacable sentence de Râmana Mâharshi – qui devrait intéressé TOUT « chercheur spirituel » (au cas où ils se feraient des idées sur ce Libéré-Vivant et la manière de devenir à son image) : « Bien que s’étant abandonné ainsi à la volonté divine, l’aspirant devra faire des efforts soutenus dans la pratique de la juste méthode enseignée par le guru et ce, tant qu’il sera toujours un chercheur et que son sens de l’ego n’aura pas disparu ». Bien dit ! Que pouvez y répondre, si ce n’est par une sage pratique silencieuse ? Patrick Mandala le reformule ainsi : « C’est clair. Sur le plan de la vérité absolue, le Soi est toujours présent en l’homme, mais, sur le plan relatif, tant que l’éveil n’a pas été réalisé, des pratiques constantes doivent être accomplies. La pratique, c’est la sâdhanâ, et elle s’applique à toutes les voies religieuses, spirituelles et philosophiques ».

Patrick Mandala nous dit également ceci au sujet de ce livre qu’il a traduit, et qui a une histoire exceptionnelle : « Ces instructions spirituelles et le satsang sont certainement l’essentiel, la « crème », les « perles » de l’enseignement de Râmana Mâharshi, me disait l’Âshram. Aussi sommes-nous heureux de le présenter au public français. Les paroles du Sage, présentées ici en treize chapitres, furent recueillies et transcrites par l’un des plus anciens et proches disciples, A. Devarâja Mudaliar. Il est le premier darshan de Râmana Mâharshi à la grotte de Virupaksha, dans les années 1910. Il entreprit une sâdhanâ auprès de lui dès 1930. Il s’établit au Srî Râmanâsramam en 1940 et y resta jusqu’en 1966. Ces paroles du Maître furent consignées en 1945 dans son livre, Gems from Bhagavân, publié en 1965 par Srî Râmanâsramam, Tiruvannamalai (ce livre eut un tel succès qu’il fut réédité neuf fois, la dixième en 2014 !). »

Voici quelques joyaux coupant comme le diamant, du grand Sage; il suffit de se pencher pour les ramasser :

« Si l’ego est présent, tout le reste existera aussi. S’il est absent, tout disparaîtra. Comme l’ego est tout cela, interroger ce qu’il est, c’est abandonner tout attachement ».

« Les règles de vie telles que se lever à la même heure, faire ses ablutions, pratiquer le mantra-japa, etc., sont pour ceux qui ne se sentent pas attirés à pratiquer l’investigation du Soi, ou n’en ont pas l’aptitude. Mais pour ceux qui peuvent l’observer, toutes les règles et disciplines sont inutiles ».

« Juste avant de se réveiller du sommeil, il y a un état très court, libre de toute pensée. Celui-ci devrait être permanent. »

« Connaître son propre Soi c’est seulement être son propre Soi, car il n’y a pas de seconde existence. Ceci est la réalisation du Soi. »

C’est donc bel et bien un excellent ouvrage de référence que nous avons ici, et que je place dans mon TOP 20 ! Achat indispensable pour vous !

Bonne et très agréable lecture !

ZUIHÔ

* S’il-vous-plaît : Partagez & Abonnez-vous à Livresbouddhistes.com !!!
* S’il-vous-plaît : Je ne ris pas, ce n’est pas mon travail !
* Soutenez mes efforts :
_1_ https://www.paypal.me/jodekeerschieter
OU
_2_ https://fr.tipeee.com/livresbouddhistes.com
OU
_3_ Faites-moi don de livres bouddhiques/asiatiques/spirituels ! (onglet Contact)

É È À

*** MOTS-CLÉS :
Râmana Mahârshi, Srî Bhagavân (Râmana Mahârshi), Patrick Mandala, Accarias-L’Originel, Swâmî Muktânanda, Non-dualité, Non-Être, Non-Agir, Advaïta-Vedanta, Srî Râmanâsramam, Réalisé-vivant, Jivanmukta, Moksha, Inde, Traduction, Réalisation du Soi, Sâdhanâ universelle, Devarâja Mudaliar, Ouvrage de référence, TOP 20, Recueil, Satsangs, Hindouisme,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :