Laurent JOUVET – Yogasûtra

(369) Laurent JOUVET – Yogasûtra

Recension du 19/04/2020.
Dernière révision le 19/04/2020.

>>> AVERTISSEMENTS <<<

*** MON AVIS EST PLUS BAS ***
* L’Avis publié sur Livresbouddhistes.com est toujours
la version de référence *
* L’Avis est publié sur Amazon, Facebook, Twitter et Babelio *
* J’améliore sans cesse mes présentations *
* Les Mots-clés en toute fin rassemblent toutes les notions du livre…
…sans qu’elles soient forcément toutes développées dans cette recension *

>>> DONNÉES <<<

Éditions : Almora
ISBN : 978-2351184226
Pages : 142
Sortie le : 20/02/2020
Prix : 8,50

(369) Laurent JOUVET - Yogasûtra

>>> LIENS <<<

lien 1 – Auteur : http://jouvet.org/wordpress-3/
lien 2 – Éditeur : https://www.almora.fr/livre/almora/jouvet-laurent/12930-yogasutra.html
lien 3 – Amazon : https://www.amazon.fr/Yogas%C3%BBtra-Laurent-Jouvet/dp/235118422X
lien 4 – Babelio : https://www.babelio.com/livres/Jouvet-Yogasutra/1222451

>>> MERCI ! <<<

*** SOUTENEZ LIVRESBOUDDHISTES.COM ! ***
*** ABONNEZ-VOUS SVP !!! ***

*** POURQUOI NE PAS FAIRE UN DON ? UN DON MOTIVE ! MES EFFORTS SONT
ALTRUISTES ET GRATUITS ! ***

>>> DÉDICACE PERPÉTUELLE <<<

Cette recension est dédiée notamment à mes Bienfaiteurs, qui ont sauvé le site en 2019 : https://livresbouddhistes.com/bienfaiteurs-tipeee-paypal/

* S’il-vous-plaît : Partagez & Abonnez-vous à Livresbouddhistes.com !!!
* S’il-vous-plaît : Soutenez mes efforts si vous reconnaissez leur importance, leur utilité :
_1_ (paiement sécurisé CB) https://www.paypal.me/jodekeerschieter
– OU –
_2_ (paiement sécurisé CB) https://fr.tipeee.com/livresbouddhistes.com
– OU –
_3_ par chèque (onglet contact)
– OU –
_4_ Faites-moi don de livres bouddhiques/asiatiques/spirituels ! (onglet Contact)

>>> 4ème DE COUVERTURE <<<

Le texte de base du yoga enfin clair et compréhensible

Ouvrage de base de tous les yogas, la portée du Yogasûtra, chef-d’œuvre de la spiritualité, dépasse de beaucoup le lieu où il a vu le jour (l’Inde) et les pratiques qui en ont découlé.
Le Yogasûtra est composé d’environ 195 phrases courtes appelées soutra (qui signifie fil), mais leur brièveté ainsi que la composition complexe de l’ensemble rendent parfois le texte obscur qui nécessite alors un commentaire.
L’étude présentée ici est cependant plus qu’un simple commentaire ; elle propose une nouvelle traduction et des explications précises sur la structure du texte. Laurent Jouvet repère ainsi plusieurs cycles dans le texte qui s’entremêlent, et nous dévoile ainsi la composition de ce chef-d’œuvre.
Grâce à ce travail minutieux et inspiré, le Yogasûtra acquiert une nouvelle clarté et une plus grande évidence, en particulier avec des indications pratiques pour pouvoir vivre ce texte.

Laurent Jouvet (né en 1957) a été professeur de biologie quelques années avant de devenir moine chrétien pendant six ans, notamment au monastère de la Grande Chartreuse. Musicien, il est organiste, chef de chœur, chef d’orchestre baroque et maître de chant dans différents monastères. Il consacre sa vie à la spiritualité et à son enseignement, notamment à travers des stages de méditation.

***************
* MON AVIS *
***************

UNE TRADUCTION ET UNE INTERPRÉTATION DU YOGASUTRA SURPRENANTES !

Il existe des quantités de livres sur le Yogasûtra de Pâtanjali, depuis des dizaines d’années. Les éditions et librairie Almora en publient une version, élaborée par Laurent Jouvet, dans sa collection de poche « Spiritualités pratiques », qui veut proposer « une spiritualité vivante, moderne, laïque, à mettre en pratique ici et maintenant. »

Bien que le sûtra essentiel du Yoga soit petit, il eut et connaît encore une influence considérable à l’échelle planétaire, depuis des millénaires. Il a connu de nombreuses traductions et autant d’interprétations. Ici, on nous annonce que « le texte de base du yoga [est] enfin clair et compréhensible. » Personnellement, je me méfie de tels effets d’annonces. Il faudrait au lecteur pouvoir comparer, au moins une dizaine de traductions pour dire « qui voit juste, qui voit flou », et encore, sur chacun des 195 aphorismes ou versets du sûtra ! Et puis, personne n’a raison ou tort quand il s’agit d’une traduction : il y a autant de traductions que de traducteurs.

Je reconnais qu’à la lecture du sûtra (je l’ai lu plusieurs fois), cette version « du yoga enfin clair et compréhensible » m’a laissé perplexe. J’ai pourtant perçu avec plus ou moins de bonheur dans cette traduction « une spiritualité vivante, moderne, laïque, à mettre en pratique ici et maintenant. » Cependant, le consensus autour d’un texte si traditionnel n’est pas possible, ni plausible, ni faisable, ni souhaitable. Je préfère amplement lire une traduction et interprétation effectuées par un swami. Il manque à cette traduction déroutante – trop parisienne, trop « bien-pensante », trop hygiéniste – sa culture de naissance : l’esprit hindou et indien, traditionnel, humain, vivant, coloré, merveilleux, qui va au-delà du sûtra lui-même.
Par ailleurs, le Yogasûtra ne peut être évidemment laïc car tout vrai Yoga traditionnel est religieux. Et le Yogasûtra ici, n’est plus attribué à Pâtanjali ! car selon Laurent Jouvet, c’est un texte qui s’est assemblé au fil du temps et donc, possède de nombreux auteurs anonymes.

Mais attention ! J’exprime MON ressenti, et vous aussi aurez un ressenti autre, également personnel. Et je ne dis pas que la traduction est mauvaise – surtout que je ne connais pas le sanskrit. Effectivement, le texte est clair, ce qui est en soi une bonne chose et venant d’une intention louable. Mais il y manque le sel dissous dans l’eau du sûtra.

Que dit Laurent Jouvet de son livre, de sa traduction, dans la Présentation de son livre ?
« Intéressé par ce texte, comme par beaucoup d’autres qui semblent donner des pistes pour la vie spirituelle, ce texte m’est apparu étrange, obscur, nécessitant toute une immersion dans une conceptualisation propre à une culture lointaine – celle de l’Inde. (…) L’obscurité ne pouvait pas se résoudre par l’étude, puisqu’à l’évidence il s’agissait de sentences qui devaient être accessibles à la première lecture [pari osé et prétentieux : Laurent Jouvet se propose de faire mieux que d’innombrables yogis, sur des millénaires ! Les interprétations des swamis sont justement faites pour… éclairer de tels textes]. En croisant différentes traductions, en allant chercher le sens des mots sanskrits, en confrontant ce texte avec d’autres traditions spirituelles, et surtout en expérimentant ce qui était dit, je suis arrivé à la nécessité d’une traduction transparente, pour rendre à ce texte sa saveur originale. (…) C’est cette recherche qui est proposée ici. Elle est composée de quatre parties :
– Une synthèse des différentes couches littéraires et de leur sens spirituel.
– La traduction du Yogasûtra, sans notes et sans commentaires.
– L’analyse des différents cycles et leurs dynamiques propres.
– Une pratique basée sur le Yogasûtra. »

Pour Laurent Jouvet, le Yogasûtra possède 4 sources, faites de 4 cycles qu’il identifie ainsi : les cycles de l’unification (central et premier), de la libération (déconditionnements et conscience décantée), des pouvoirs (l’auteur, chrétien, ne croie pas aux siddhas indiens, et considère les pouvoirs magiques comme des obstacles; mais que pense-t-il des pouvoirs des saints catholiques ?) et de la dévotion (partie religieuse et mystique). Chaque cycle aurait eu son son groupe d’auteurs : c’est son hypothèse. Une fois le Yogasûtra traduit, Laurent Jouvet passe à la suite et élabore des théories et commentaires à son sujet : il organise également cela en chapitres.
D’abord, il propose des réflexions et une analyse du texte, et d’emblée, on constate les difficultés inhérentes au texte qu’il veut résoudre. Répétons-nous : pourquoi ne pas prendre le texte tel quel et tenter plutôt des commentaires éclairants ? Pourquoi vouloir écrire à tout prix un Yogasûtra « épuré » ? Pourquoi donner une forme autre à un texte qui se suffisait à lui-même ? Sommes-nous décidément si idiots ?

Laurent Jouvet nous soumet ensuite ses hypothèses quant à la genèse littéraire du Yogasûtra, ce qui lui sert à nous détailler les quatre cycles… qu’il tente de démêler dans le chapitre suivant. Et là encore, ça manque d’huile dans les rouages, aussi doit-il écrire un chapitre sur « l’articulation entre les cycles » (!). Puis il nous donne à lire son court « traité théorique » (donc, des suppositions !), et enfin mais pas trop, des exercices pratiques, car le Yogasûtra, après tout, en parle beaucoup.
En annexe, il paraphrase ou nous propose une relecture contemporaine sous forme de prose du Yogasûtra, selon les quatre cycles auxquels il tient par paternité assumée. Pourquoi pas. Mais la poésie des vers du Yogasûtra était une façon élémentaire d’apprendre par cœur le texte, quand dans l’antiquité indienne, on apprenait les textes plutôt que de les écrire, car les lettrés étaient rares comme les parchemins !

Voilà donc un opuscule, de poche, qui pose plus de questions qu’il n’en résout. Si vous êtes un spécialiste du sanskrit (le texte originel n’est pas reproduit ici) ou du Yogasûtra, vous devriez lire cette traduction et ces théories. Cependant, ce livre étriqué ne vous donnera que trop peu « à manger » quant à la compréhension spirituelle du sûtra, ni à sa compréhension par les asana. Lisez, vous verrez bien !

Je vous souhaite une excellente lecture !

ZUIHÔ

>>> MERCI ! <<<

*** SOUTENEZ LIVRESBOUDDHISTES.COM ! ***
*** ABONNEZ-VOUS SVP !!! ***

*** POURQUOI NE PAS FAIRE UN DON ? UN DON MOTIVE ! MES EFFORTS SONT
ALTRUISTES ET GRATUITS ! ***

* S’il-vous-plaît : Partagez & Abonnez-vous à Livresbouddhistes.com !!!
* S’il-vous-plaît : Soutenez mes efforts si vous reconnaissez leur importance, leur utilité :
_1_ (paiement sécurisé CB) https://www.paypal.me/jodekeerschieter
– OU –
_2_ (paiement sécurisé CB) https://fr.tipeee.com/livresbouddhistes.com
– OU –
_3_ par chèque (onglet contact)
– OU –
_4_ Faites-moi don de livres bouddhiques/asiatiques/spirituels ! (onglet Contact)

 

*** MOTS-CLÉS :
Yogasûtra, Pâtanjali, Yoga-Sutras de Patanjali, éditions Almora, Laurent Jouvet, Yoga, Interprétation personnelle, Traduction, Hindouisme, Inde, Non-dualité, Théorie des Quatre cycles du Yogasûtra,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :